La fameuse Table Mountain à pieds (Platteklip Gorge)

S’il y a un « truc » qu’on ne peut pas louper à Cape Town c’est bien la fameuse Table Mountain.... il s’agit d’une montagne au sommet plat qui se situe juste derrière la ville, voire même qui cerne la ville, que l’on peut voir depuis quasi toute la ville, que l’on scrute toute la journée pour voir si elle est sous les nuages ou pas… bref à elle toute seule, elle symbolise Cape Town.

Table Mountain un peu sous les nuages

La réserve de Table Moutain est gratuite (sauf si on prend le télécabine). On peut donc emprunter l’un des chemins de rando gratuitement et se promener au sommet librement. L’accès se fait depuis le « centre de Cape Town », c’est-à-dire que depuis les quartiers centraux on monte un quart d’heure en voiture/bus et on arrive au point de départ des randos et du télécabine … impossible à louper et vraiment facile !

Table Mountain depuis Signal Hill
Toujours depuis Signal Hill mais sans les nuages !

Pour accéder aux parkings on a donc plusieurs options: la plus facile : sa propre voiture si on en a une, depuis le centre de Cape Town c’est une quinzaine de minutes ! Attention les jours de grosses affluences, on ne peut pas se garer au parking principal devant le télécabine , plus on se gare loin, plus faudra marcher un peu (c’est pas non plus un un truc de dingue). L’autre option consiste à laisser sa voiture au parking du Kloof Corner Parking Area (en bas de la route qui mène au téléphérique) et de là part une navette gratuite et régulière qui nous achemine jusque là-haut (ou nous redescend), c’est hyper pratique. Autre option le Uber (ou taxi): nous avons payé 82 rands (5€) de Green Point au point de départ de la rando Platteklip Gorge (donc un peu plus loin que le télécabine). Autre option, prendre un bus jusqu’à Kloof Nek (bus 106 ou 107) puis prendre la navette gratuite. Et à pieds ?? Alors on ne l’avait pas envisagé mais …. on a oublié nos portefeuilles le jour où nous sommes montés et plus de batterie sur le téléphone : impossible de payer un ticket de bus, d’appeler et payer un taxi ou Uber pour rentrer… nous avons dû rentrer à pieds (après la marche aller-retour de Platteklip). Comme on dormait à Green Point, nous avons pris la navette depuis le parking du télécabine jusqu’à Kloof Corner puis nous sommes descendus à pieds jusqu’à Clifton et de là nous avons suivi la route côtière jusqu’à Green Point: il nous a fallu deux bonnes heures donc pas infaisable et ça délasse les jambes !

Table Mountain depuis Waterfront !

Comment monter au sommet ou en redescendre?

Si vous n’envisagez pas de marcher alors il n’y a qu’une solution … le télécabine. Attention il peut y avoir la queue .…Vue de l’extérieur sa montée semble assez impressionnante ! Dans notre cas inenvisageable puisque Paulo a le vertige. Il faut compter 13€/personne si on ne le prend que dans un sens ou 22,50€ l’aller retour le matin/ 19€ si c’est l’après-midi.

Sinon il y a nos jambes ! Il existe plusieurs chemins de randonnées pour monter au sommet. D’après ce que j’ai recensé, je dirais 4 : Skeleton Gorge est souvent considérée comme celle offrant les plus belles vues. Elle commence dans le jardin de Kirstenbosch (il faut donc payer l’entrée du jardin pour faire la rando – 5€/personne). Elle se composerait de deux étapes: une première, en foret, qui monte pas mal avec, à priori, des passages plus vertigineux/complexes mais sans être non plus trop techniques. Puis une seconde partie, plus simple, puisqu’on arrive au bout du plateau de Table Mountain et donc il faut compter 45mn sur le plat pour rejoindre le télécabine (on traverse le plateau). Selon les niveaux, il faut compter entre 3 et 5h de marche. Nous ne l’avons pas tenté à cause des nombreux témoignages sur internet concernant des passages avec échelles et vertige … ??

Skeleton Gorge arrivée sur le plateau de Table Mountain

Une autre randonnée est celle de Kasteelspoort qui part de Camp Bay donc on monte à Table Mountain en longeant les Douze Apôtres (les douze montagnes qui suivent Table Mountain). Les vues sur Camp Bay doivent être vraiment magnifiques. À priori on monte de façon moins raide que les autres randos. On trouve moins d’infos sur cette randonnée, moins empruntée. Il faudrait environ 3h de rando. Mais nous n’avons pas trouvé beaucoup d’infos sur où commencer, le chemin est-il bien balisé et surtout sur le vertige ??…. (oui dans ce genre de cas c’est vraiment handicapant quand quelqu’un a le vertige et je sais que si Paulo se trouve en difficulté on pourra passer plusieurs heures sans bouger donc …. on ne tente pas).

Clifton et les douze apôtres derrière

Autre chemin de randonnée : India Venster. Celui-ci part de dessous le télécabine et monte direct jusqu’à Table Mountain. Mais le chemin est indiqué comme dangereux et semble réservé aux grimpeurs aguerris car il faut « escalader » dans les rochers. Si on s’en sent capable, les vues seraient assez impressionnantes. Inutile de dire que nous l’avons de suite écarté. Il faut compter 4h de montée.

Enfin dernier chemin, le plus connu: Platteklip Gorge. On part 1km après le parking du télécabine (quand on ne le sait pas on a l’impression qu’on ne peut pas continuer après le parking du télécabine mais en fait si, il ne faut pas hésiter à traverser la place avec l’accueil des télécabines et environ 1km plus loin il y a le parking de Platteklip Gorge).

On a opté pour celui-ci pour la simple et bonne raison qu’il était indiqué partout qu’il n’y a pas de passage vertigineux … et on peut le dire c’est vrai. Aucun passage à risque pour des personnes sujettes au vertige. Il est souvent indiqué que le chemin offre des vues moins spectaculaires que les autres, ce qui est sûrement vrai, cependant cela reste tout à fait acceptable !

En revanche le chemin monte raide. C’est simple du début jusqu’à la fin on ne fait que monter en épingles ou tout droit, avec des marches inégales ou du chemin, dans tous les cas ça monte ! Tout est hyper bien indiqué, impossible de se perdre.

La rando est indiquée 2h30 ce qui me paraît être un temps long… Personnellement je n’ai aucun problème avec les montées, je prends mon rythme et j’avance. J’ai mis 1h10mn sans me fatiguer (et je ne suis pas sportive). Alors que Paulo déteste les montées (surtout quand ça commence sec et qu’il fait ultra chaud) et il a mis 1h40 et a souffert. On a croisé pas mal de monde qui avait l’air de souffrir (de la chaleur aussi) donc je pense que la montée se situe entre 50mn et 2h30 selon chacun. À l’inverse je déteste les descentes, c’est un calvaire et sincèrement je n’ai pas du tout aimé, j’en avais ma claque, j’ai mis 1h40 (alors que Paulo seul aurait mis moins d’une heure…). Heureusement que nous avons croisé des oréotragues qui m’ont remonté le moral dans la descente !

On monte en fait dans la faille de Table Mountain.

Ce qui est déroutant c’est qu’on arrive là-haut après avoir grimpé ce dénivelé de plus de 700m et là on croise des personnes en sandales, des femmes en robe, ils sentent le parfum… tranquilles quoi. En fait c’est parce qu’on arrive à côté du plateau du télécabine (contrairement aux autres randonnées qui arrivent de l’autre côté du plateau). Du coup ceux qui prennent les cabines, se promènent dans le coin. Nous n’avons pas croisé grand monde pendant la rando (alors qu’elle est réputée frequentée mais comme il faisait très chaud …) en revanche là-haut c’était une autre histoire, il y a avait pas mal de touristes autour des points de vue du télécabine.

Pour rejoindre le plateau du télécabine

Si on fait tout ça c’est pour monter sur Table Mountain certes, mais surtout pour la vue qu’on obtient depuis là-haut ! Alors mieux vaut choisir un jour pas trop nuageux (même si les nuages tombent vite et qu’on ne peut jamais être sûrs !) pour en profiter au maximum.

Vue sur Lion head, Signal Hill et une partie de Cape Town (avec le stade au fond)
Vers l’est (et le Devils Peak – autre rando -), Cape Town s’étend
La chaîne de montagne qui suit Table Mountain
Les quartiers de Clifton et Camp Bay à l’ouest de Lion Head
Lion Head
Les nuages vont et repartent sur Cape Town et ses plages

En sortant de la faille (et de la randon de Platteklip) on peut donc soit aller à droite vers le télécabine et ces magnifiques vues. Soit aller à gauche pour faire la traversée du long plateau (5km). Au début il y a encore quelques personnes mais rapidement on est seuls avec les quelques marcheurs des autres randonnées qui arrivent à l’extrémité du plateau. C’est hyper plat, hyper facile. On n’est jamais à bord de falaise puisque le plateau est quand même large et on marche au milieu.

Sur le plateau, on peut voir jusqu’à Cap of Good Hope.

Aprés avoir bien profité de ces vues, avoir pique-niqué tranquillement sur le plateau, l’heure de descendre est arrivée. Comme je l’ai dit je déteste les descentes et Paulo a le vertige donc télécabine ou chemin telle était la question… et quand on s’est aperçu qu’on avait oublié notre portefeuille, le choix a été réglé: chemin ! Il nous a fallu ensuite 2h depuis Kloof Nek jusqu’à notre appartement à Green Point pour rentrer à pieds, c’est ce qu’on appelle une bonne journée de marche ! Heureusement nous avons pu voir de magnifiques colibris dans la petite foret avant Clifton…

One Reply to “La fameuse Table Mountain à pieds (Platteklip Gorge)”

  1. […] est celui de Kirstenbosch, excentré du centre-ville, et qui est aussi le début d’une des randos qui monte à Table Mountain. Le jardin est au pied des montagnes du parc de Table Mountain. Il s’agit d’un jardin […]

Laisser un commentaire