Péninsule du Cap : de Hout Bay à Muizenberg

Février 2020 – 3 nuits – Airbnb à Noordhoek (très sympa, petit studio avec magnifique vue, hôtes sympathiques, bien situé pour visiter la péninsule)

La dernière étape de ce petit tour autour de Cap Town était réservée à la découverte de la Péninsule du Cap : sur beaucoup de récits, on a lu que les gens visitent la Péninsule en 1 jour: au début cela nous a fait douté mais en creusant on avait l’impression qu’il y avait de quoi s’occuper plusieurs jours. Du coup nous avons décidé de nous accorder plus de temps et c’est sans regret: enchaîner dans la même journée la route côtière, quelques plages, les manchots, la réserve naturelle du Cap n’est certes pas impossible mais quand même speed… ce n’est pas notre tasse de thé.

Les deux incontournables du coin c’est : le Cap de Bonne Espérance et les Manchots du Cap, j’en parle dans des articles spécifiques sinon ça ferait trop long !

Lorsqu’on descend de Cap Town vers la Péninsule, on peut opter pour différents chemins, mais le plus courant est de passer par Hout Bay : un port de pêche à côté d’une grande plage. On peut manger dans les petits restos du port ou se diriger au Hout Bay Market ouvert du vendredi soir au dimanche soir. Comme nous descendions un samedi, nous nous sommes arrêtés au marché pour le déjeuner: il est quand même assez petit (pas en plein air), c’était notre 1er marché de ce genre et je dois dire que nous n’avons pas trop aimé: le concept est hyper bobo-blancs… Les expats de Cap Towns, les jeunes étudiants, les jeunes Sud Afs branchés viennent dans ce vieil hangar pour manger une part de pizza (4,5€), un burger, un sushi ou encore un (petit) pad thai (5€) ou un cake (3€) on a trouvé le tout assez cher et pas très qualitatif (comparé aux marchés auxquels nous sommes allés après, celui-ci était en-dessous niveau goût et diversité culinaire). Il y a quelques stands avec des vêtements en lin, quelques livres, un peu d’art « hypster ». Bref sincèrement on n’a pas accroché. Quant à Hout Bay on a trouvé ça trop touristique: les otaries qu’on fait monter sur le port pour que les gens puissent se prendre en photo avec elles contre quelques $… c’est tout ce que je déteste.

Léopard de Hout Bay

Après ce passage moyennement convainquant à Hout Bay, nous empruntons la fameuse Chapman’s Peak Road …. sous la pluie et puis dans les nuages et au final on n’a rien vu … du coup on l’a reprise dans l’autre sens 3 jours plus tard, sous un soleil radieux. La portion de quelques kms à flanc de falaise est payante: 50 rands/trajet. Les points de vue sont surtout du côté de Hout Bay, on a donc du coup une magnifique vue sur la baie.

On longe l’océan sur une petite route creusée dans la roche, c’est vraiment sympa. En revanche, dans la 2ème portion (dans le sens de Hout Bay vers Noordhoek) il n’y a quasi pas de point de vue, on ne peut pas s’arrêter.

Attention aux vélos: les cyclistes sont vraiment friands de cette route étroite …

À la sortie de la route panoramique, on surplomble Noordhoek et sa grande plage de sable, souvent fréquentée par les centres équestres, les surfeurs et les familles qui promènent leur chien.

Comme nous logions pas loin, nous avons eu l’occasion d’y venir plusieurs fois et c’est un endroit agréable et calme.

Et notre studio Airbnb a sa terrasse et ses baies vitrées qui donnent sur cette plage !

La péninsule regorge évidemment de belles vues sur l’océan et de plages: la plupart étant plus propices au surf qu’à la baignade dominicale. L’avantage d’avoir du temps c’est qu’on peut sillonner tranquillement les routes et profiter des panoramas (plutôt que de courir de points d’intérêts en points d’intérêts toute la journée !)

Les plages les plus connues sont celles de False Baie entre St James et Muizenberg. C’est sur ces deux plages qu’on trouve les fameuses petites maisons de plages en bois colorées. Certaines sont encore utilisées, d’autres sont prises d’assaut par les selfistes et mannequins amateurs, il faut s’armer d’un peu de patience pour faire une photo des cabanes sans personne dessus.

Il n’y a qu’une route pour traverser ces villes et aller aux plages donc attention aux bouchons ….Ce que nous avons beaucoup aimé sur ces plages c’est qu’elles sont populaires et mixtes: contrairement à celles où se pratiquent le surf et le kitesurf, surtout fréquentées par les Sud Afs « blancs », ici toute la palette de la population est représentée: noirs, blancs, jeunes, familles, baigneurs, surfeurs, bronzeurs ….c’est une belle ambiance.

La baie est aussi fréquentée par les requins donc attention aux drapeaux avant de se mettre à l’eau !

Muizenberg n’a pas énormément de charme. St James est plus « sympa » avec des petits cafés/restos colorés en bord de mer, quelques petite boutiques…. Mais, le week-end, c’est pris d’assaut, même se garer est une gageure. Pour retrouver un peu de calme, mieux vaut s’aventurer sur les plages du côté ouest.

La route longe l’océan avec quelques points de vue pour profiter (car la route est étroite et en lacets, ce n’est pas simple de s’arrêter).

Nous avons beaucoup aimé la belle plage de Scarborough.

On y a vu quelques surfeurs, un groupe de jeunes qui tournait un clip sur les rochers et quelques promeneurs. L’Océan d’un côté et les montagnes de l’autre, c’est vrai que c’est un endroit agréable et la petite ville derriére a des proportions tout à fait raisonnable, pas de gros immeuble, pas de gros hôtels, rien qui ne vienne gâcher la vue.

Quand on continue la route vers le phare de Slangkoppunt, on se dirige alors vers un gros spot de kite surfeurs et c’est quand même assez incroyable de les regarder voler au-dessus de l’eau.

La dernière plage, Long Beach, est belle aussi. Après on doit passer dans la « forêt » pour remonter vers Noordheok.

Niveau ville/village, notre préféré est Simon Town (à côté des plages des manchots). Les maisons coloniales confèrent un charme certain à la rue principale avec quelques commerces ou salons de thé alléchants.

La jetée du port est agréable aussi, on vient s’y promener ou s’y reposer.

Conduire sur cette route qui permet de passer tranquillement de plage en plage, de longer l’Océan et de traverser quelques petits villages mérite vraiment plus qu’un coup de vent entre deux visite. Si vous passez par Noordhoeck et que vous cherchez un café/resto/épicerie (un peu bobo) avec de bons produits, nous avons pris tous nos petits-déjeuner à la très sympa Noordhoek Farm Village. Et attention ….:

Budget

Location de la voiture: 32€/jour

Moyenne en essence pour les 12 jours autour du Cap: 5€/jour

Airbnb : 34,50€/nuit

Moyenne budget courses pour les 12 jours autour du Cap: 25€/jour

Déjeuner au Bay Hout Market: 13,50€/personne

Chapmans road: 3€/trajet

Laisser un commentaire