Les vignes du Cap … quand on ne boit pas de vin !

Février 2020 – 2 nuits -studio Airbnb à Stellenbosch – (super studio lumineux à côté de la maison des proprios, accès à une belle terrasse, beau jardin, piscine. Très belle adresse)

Impossible de passer à côté des vignes de la région du Cap, cela fait parti des « tops » du coin ! Bien que nous ne buvions absolument jamais de vin, nous avons eu envie de découvrir ces fameux vignobles. En grande partie grâce au blog de Poesy By Sophie qui montre une belle architecture, une ambiance cool et quelques endroits qui peuvent combler même les non-amateurs de vin.

Du vin au potager, au Cap il n’y a qu’un pas !

Alors je vais commencer par les villes de Stellenbosch et Franshhoek qui nous ont plutôt déçus…

Franshheok en particulier: c’est une rue avec un alignement de restos, cafés, galeries d’art et magasins ….

Il y a bien quelques bâtisses intéressantes mais elles sont cachées derrière toutes ces terrasses et les enseignes et sinon elles sont quand même assez peu nombreuses en fait.

L’ambiance est totalement européanisée-chic, on n’a pas du tout accroché (mais c’est peut-être une ville qui parlera plus aux amateurs de vin qui pourront profiter).

Stellenbosch: Nous l’avons clairement préférée à Franshhoek: ce n’est pas juste une rue commerciale, il y a différentes petites rues avec des maisons Dutchs (vraiment plus qu’à Franshhoek). Et je trouve aussi qu’il y a plus de vie locale, c’est plus mélangé. Cependant par rapport au « charme »‘ que la plupart des photos de blogs mettent en avant, cela ne concerne en fait que quelques rues. Il ne faut pas s’attendre à un petit « village de charme ». C’est sympa mais pas non plus exceptionnel.

La visite qui nous a vraiment plu est celle du Musée du Village. On suit en fait un petit parcours dans le pâté de maison qui permet de visiter quatre maisons Dutch d’époques différentes. On peut observer les évolutions architecturales et de confort entre le début du 18ème et la fin du 19ème. On commence par la maison la plus ancienne, aussi la plus simple. On y apprend, entre autres, les problèmes d’incendie que la ville a rencontrés à de nombreuses reprises.

Dans chaque maison on est accueilli par une femme en tenue d’époque qui donne des informations. Plus on évolue dans le temps, plus les maisons sont sophistiquées, grandes, confortables…On y parle aussi de l’esclavagisme et de l’Apartheid.

On a vraiment un passé un bon moment dans ces maisons et comme il n’y avait quasiment personne, on a pu échanger avec les femmes et en apprendre plus.

En dehors de ces deux petites villes, on vient dans le coin pour la visite des vignobles. Évidemment comme on ne boit pas de vin, nous n’avons pas cherché la visite des vignobles proposant les meilleurs vins ou les plus longues dégustations ! Nous avons cherché des vignobles qui nous permettraient de visiter, apprécier l’architecture Dutch, l’ambiance des lieux et passer un bon moment. Amateurs de vin, ce n’est pas donc pas ici que vous trouverez la petite adresse secrète pour déguster le meilleur vin du Cap !

Boschendhal et ses fameux pique-nique

L’une des activités favorites des Cap Toniens ou des expats du coin est de se retrouver dans un des vignobles pour un pique-nique bobo: on réserve sur Internet, on prend un emplacement dans le vignoble et on nous sert un pique-nique mais attention ce n’est pas du sandwich Subway hein… Nous avons choisi Boschendhal qui est très connu et grand, donc pas mal fréquenté mais qui propose un vrai panier vegan….

Quand on réserve on peut choisir le pique-nique dans l’herbe: ils installent des petits fauteuils dans un coin du parc, autour d’une fontaine, avec vue sur les montagnes. Ils apportent le pique-nique dans des caisses de vin, c’est très bien présenté. Les boissons sont en plus et servies à la commande.

Ou alors le pique-nique à table sur des nappes blanches. La présentation du pique-nique est la même et le service aussi mais on est assis sur des chaises. Les ambiances sont un peu différentes mais agréables.

Le pique-nique est vraiment bon, sincèrement, compte-tenu du prix, on ne s’attendait pas à des produits d’aussi bonne qualité et avec du goût. Ce pique-nique c’est vraiment un concept bobo mais on passe un bon moment. (le seul point négatif, et c’est globalement vrai partout dans la région: les blancs bobos se régalent pendant que les noirs servent …c’est gênant au début et insupportable après quelques jours !)

Le domaine est immense et il existe différents points de dégustation. À côté du pique-nique sur nappes blanches, on peut s’asseoir à l’ombre d’un immense arbre et déguster les crus du vignoble (et acheter quelques produits dérivés).

De l’autre côté du domaine (à côté du pique-nique sur l’herbe), se trouvent les principales bâtisses coloniales Dutch.

Il y a également un agréable café et un restaurant avec vue sur le potager. C’est beau, c’est propre, c’est chic détendu, c’est bobo … c’est un autre monde que l’Afrique telle qu’on l’imagine. C’est la région du Cap !

Aprés ce vignoble, nous avons décidé de nous rendre dans un autre endroit hyper tendance: Babylonstoren (entrée payante).

Pourquoi ? parce que ce domaine est un énooooorme potager dans un cadre idyllique (c’est aussi un vignoble mais comme ce n’est pas ce qu’on recherchait ! ).

Alors c’est hyper bobo tendance: on vient ici en famille, se promener dans les allées du potager nickelles, en robe et chapeau de paille dans un style chic-décontracté, acheter du pain frais, des œufs de la ferme, de l’huile bio et déjeuner dans un cadre champêtre… Et donc on commence par une boutique aménagée dans une ancienne sellerie. C’est sympa, c’est design, ça sent bon le pain au four, le chocolat et les amendes torréfiées, clairement t’as envie d’acheter même si tu n’avais pas prévu…

Puis on peut se promener dans l’immense potager: c’est très agréable et joli.

Les fleurs se mélangent aux légumes, les cactus aux aromates, les arbres fruitiers aux ruches …. on peut facilement flâner ici toute l’après-midi.

Il existe deux restaurants ouverts tous les jours (et un resto italien mais seulement le lundi et vendredi soir): le Babel qui est haut de gamme.

Et le Greenhouse qui fait office de café-resto. On y mange dehors à l’ombre, les plats sont beaux, bons et copieux. Beaucoup de choix végétariens et un dessert au chocolat qui nous fait encore saliver !

La boîte à infusions !

Derrière le Greenhouse se trouvent une cour où on peut se poser tranquillement et une magnifique serre tropicale.

Enfin le vignoble permet aussi d’apprécier cette fameuse architecture Dutch qui donne vraiment beaucoup de charme aux lieux.

Pour des non-amateurs de vin, deux jours sur place est suffisant car au final, si on ne boit pas, il n’y a pas beaucoup d’autres activités. La région est proche de Cape Tow, environ 45mn de route et l’ambiance est agréable. On y mange bien (et à priori on y boit bien !). Même si les lieux que nous avons choisis sont dans les plus connus, nous sommes contents de notre choix car nous avons réussi à apprécier les lieux, à profiter sans nous sentir comme des martiens ! En revanche, il faut garder en tête qu’ici c’est hyper européanisé, on ne vit pas l’aventure !

Jardin de Babylonstoren

Budget

  • Location de la voiture: 32€/jour
  • Moyenne en essence pour les 12 jours autour du Cap: 5€/jour
  • Airbnb : 33€/nuit
  • Moyenne budget courses pour les 12 jours autour du Cap: 25€/jour
  • Musée du village Stellenbosch: 2,5€/personne
  • Pique-Nique Boschendhal : 20€ avec viande et 18€ végétarien
  • Boisson sans alcool pendant le pique-nique : 5€ pour 2
  • Entrée à Babylonstoren: 1,50€/personne
  • Déjeuner au Green House: 30€ pour 2 personnes
  • Achats dans l’épicerie de Babylonstoren (pain, oeufs, gâteau): 12€

One Reply to “Les vignes du Cap … quand on ne boit pas de vin !”

  1. […] le road trip de 43 jours et ces quelques jours est plus que compliquée pour nous. Et après les vignobles, après Paternoster, il était vraiment temps de retrouver la […]

Laisser un commentaire