Le (fameux) Cap de Bonne Espérance

Février 2020 – 3 nuits – Airbnb à Noordhoek (très sympa, petit studio avec magnifique vue, hôtes sympathiques, bien situé pour visiter la péninsule)

Impossible, ou quasi, de venir dans la région du Cap et de ne pas aller dans la réserve naturelle du Cap of Good Hope. Elle se situe à la pointe de la Péninsule du Cap avec d’un côté False Bay et de l’autre l’Atlantique. Il existe quelques logements dans le parc, via le San Park (dans la catégorie Table Mountain – Olifantsbos Cottage et Eland & Duiker Cottages).

On peut vraiment passer plusieurs heures voire jours dans la réserve puisqu’au delà des deux points touristiques de l’extrémité: le Cap de Bonne Espérance à l’ouest et le Cap Point à l’est, la réserve comprend différents chemins de rando.

Bon clairement on a « fait nos touristes » et nous ne nous sommes pas lancés sur les chemins de rando. Mais ce que nous avons constaté c’est que la route principale, depuis l’entrée aux deux point de l’extrémité est très fréquentée, idem pour les deux parkings. En dehors de ces endroits, on ne croise plus grand monde donc ça vaudrait sûrement la peine de tenter une petite rando (autre que le très fréquenté chemin reliant le Cape Point au Cape of Good Hope).

Platboom beach avec beaucoup de kite surfeurs

Il existe dans la réserve les deux croix, qui sont aussi des repères, celle de Vasco de Gama et celle de Dias, tous deux navigateurs portugais. Rien de particulier en fait si ce n’est que cela donne l’occasion de parcourir d’autres routes…

Ensuite on s’est précipités comme tout le monde aux deux points de l’extrémité en commençant par Cap Pointe avec son phare en hauteur: immense parking (très rempli) avec beaucoup de babouins et de bus de touristes…. un funiculaire pour ceux qui ne veulent/peuvent pas monter jusqu’au phare (ce qui n’est ni compliqué ni long en fait).

À vrai dire ça ne commençait pas bien niveau ambiance.… cependant même si le monde, le côté organisé avec le funiculaire, le distributeur de boissons … gâchent pas mal l’ambiance, il faut reconnaitre que là-haut la vue est vraiment belle et les différentes terrasses du phare offrent de beaux points de vue (il faudra juste se faire une place entre les perches à selfies et les demandes en mariage…).

La pointe de Cap Point
Différents niveaux de terrasses pour admirer la vue

Ensuite on peut aller à pieds jusqu’au Cap of Good Hope, quelques kms en face ou reprendre la voiture pour un petit détour jusqu’au parking de Good Hope. Étrangement ici pas de gros parking, on se gare au bord de la route, pas de café, pas de resto, pas de funiculaire …. bref c’est mieux !

Parking du Good Hope

Alors il y a quand même pas mal de voitures et quelques bus mais … 60% des personnes viennent pour faire une photo devant le panneau Good Hope qui est juste à côté du parking …. à tel point qu’il faut faire la queue pour avoir sa photo …. et une fois la photo faite, on remonte dans le bus ou en voiture et voilà « on a fait Good Hope ». C’est risible et désespérant à la fois …

J’ai pas de photo du panneau, je suis pas venue jusqu’ici pour me prendre en photo devant un panneau ….

Mais il y a aussi un petit chemin qui grimpe jusqu’à un point de vue. On n’est pas seuls, il ne faut pas rêver non plus, mais on ne se bouscule pas… ça grimpe, il y a quelques marches brinquebalantes et pas de funiculaire ni de magasin de souvenirs donc cela décourage déjà un peu certaines personnes. Là-haut on a une belle vue sur l’Océan et sur Cap Pointe (et c’est aussi l’arrivée du chemin qui vient de Cap Pointe).

Avant de partir on s’aperçoit que le rocher en face du parking est plein d’otaries qui bronzent au soleil …. on ne les avait pas vues, et à regarder les gens autour de nous, il semblerait que personne ne les voit vraiment…

J’avoue que même si on a passé un bon moment, même si se retrouver dans cet endroit mythique dont l’évocation suffit à nous faire voyager, même si l’Océan, les falaises sont beaux, je n’en garde pas un souvenir impérissable. Je pense que l’affluence, le côté organisé retirent beaucoup de charme au lieux et rognent sur l’aspect sauvage que j’avais imaginé. Peut-être aurions-nous du faire une randonnée à l’écart de ces points touristiques pour profiter mais dans ce cas, au final, on randonne au bord de mer ou dans la végétation sans que cela soit aussi fort que ce qu’on peut espérer en venant au Cap de Bonne Espérance ….

Budget

Location de la voiture: 32€/jour

Moyenne en essence pour les 12 jours autour du Cap: 5€/jour

Airbnb : 33€/nuit

Moyenne budget courses pour les 12 jours autour du Cap: 25€/jour

Entrée dans la Réserve de Good Hope: 20€/personne mais compris dans la Wild Card

One Reply to “Le (fameux) Cap de Bonne Espérance”

  1. […] deux incontournables du coin c’est : le Cap de Bonne Espérance et les Manchots du Cap, j’en parle dans des articles spécifiques sinon ça ferait trop long […]

Laisser un commentaire