12 jours autour de Cape Town: des vignes aux plages, notre parcours et notre budget

Février 2020 – location d’un voiture chez Bidvest rent a car (bureau dans City Bowl)

Après un road trip de 43 jours de Windhoeck à Cap Town, nous avons « abandonné » le 4×4 avec la tente sur le toit pour une petite citadine, plus adaptée à la visite de la région du Cap. Notre objectif était de découvrir les curiosités de la région en prenant le temps. Nous avons alterner des endroits assez courus comme les vignes ou le Cap de Bonne espérance avec des endroits moins connus (du moins par les touristes européens) comme Paternoster ou le parc de West Coast. Évidemment ce n’est pas exhaustif, je suis sûre qu’il y a encore d’autres endroits à visiter dans le coin. Dans tous les cas si vous cherchez des infos sur l’Afrique du Sud et l’Afrique australe je vous conseille le très inspirant blog de Sophie: Poesy by Sophie.

Comme nous ne disposions que d’une dizaine de jours, nous nous sommes cantonnés aux alentours de Cape Town, nous ne sommes pas allés vers la Garden Road qui aurait vraiment nécessité (encore) plus de temps, ce sera lors d’un prochain voyage, nous préférons voire moins mais tranquillement

Jour 1 et 2 : Prise en main du véhicule de location à notre hôtel Kloof Lodge (43€/nuit pour 2 chambre avec SDB). Hôtel très bien situé dans le city bowl, agréable, propre, bonne adresse. Voiture citadine louée chez Bidvest, service impeccable. Route et installation dans notre Airbnb à Stellenboch (33€/nuit). Pique-nique au domaine de Boschendal et visite de la petite ville de Franckshoek. Le lendemain matinée et déjeuner dans le domaine de Babylonstoren. Puis visite de Stellenbosch et du Village museum.

Jour 3 et 4 : Route pour Paternoster , petit village « grec » de la région du Cap. Installation dans notre location Airbnb (54€/nuit). Les locations dans ce village très prisé des Cap Toniens sont assez chères. Le village est petit avec une grande plage. Il est très calme en semaine, nous avons passé notre temps à nous promener, profiter des petites rues, de la plage et du calme.

Jour 5, 6 et 7 : Installation dans notre cottage au coeur du West National Coast (80€/nuit). Des observations ornithologiques aux balades dans les dunes de sable en passant par un lagon turquoise où on peut se baigner et l’écume de l’Océan Atlantique, le West National Coast est une belle bouffée d’air sauvage dans cette région assez urbanisée.

Jour 8: Route pour Noordhoeck dans la Péninsule du Cap. Visite de Hout Bay et son marché du samedi. Passage par Chapman Road mais sous une pluie battante et des nuages …. Installation dans notre Airbnb (34,50€/nuit) d’où nous sillonnerons pendant les quelques jours. Après-midi tranquille en attendant la fin de la pluie avant d’aller profiter d’une belle balade sur la grande plage de Noordhoeck.

Jour 9: Visite de la Péninsule, ses plages, ses côtes et les petits villes de Simon Town, Muizenberg ou St James.

Jour 10: Visite de la réserve du Cap de Bonne Espérance. Puis de nouveau nous avons profité des plages pour quelques belles balades et du grand air marin. En fin de journée nous nous sommes promenés sur le chemin côtier de Boulder Beach (avec de belles criques sauvages et des manchots).

Jour 11: Rencontre avec les manchots du Cap sur la plage de Boulder Beach et l’observatoire.

Jour 12: remontée sur la ville de Cap Town en passant par le jardin de Kirstenboch où nous avons passé la matinée et un déjeuner sympathique au café du parc. Installation dans notre Airbnb dans le quartier de Green Point (43€/nuit) où nous allons passer 7 nuits pour découvrir cette fois la ville de Cape Town.

BUDGET

  • Location de voiture: 32€/jour (kilométrage illimité)
  • Hébergements: 43€/nuit (moyenne)
  • Courses pour les repas (végétariens): 25€/jour
  • Pique-nique Boschendal, déjeuner à Babylonstoren, déjeuner au market de Hout Bay : 80€ pour deux
  • Entrées non inclues dans la wild card: 18€ (Babylonstoren, Village Museum de Stellenbosch, Chapman Road et Kirstenboch)
  • Wild Card : 303€ pour un couple, achetée dans le KTP pendant le road trip de Windheok à Cap Town (pour nous,compte-tenu du temps passé dans le KTP, cela valait le coup mais il faut comparer)
  • Budget sans l’achat de la Wild Card: 100€ pour deux (West National Coast 3 jours, Boulder Beach, Réserve de Bonne Espérance)

Budget journalier pour deux: 116€/jour (sans la Wild Card)

En conclusion et selon nous: nous terminons ce petit road trip avec un sentiment assez mitigé. Nous avons passé de bons moments mais globalement nous restons un peu sur notre faim... la région est tellement vantée et décrite en superlatifs qu’on s’attendait à des paysages époustouflants et à en prendre plein la vue comme on le lit souvent… mais ça n’a pas vraiment été le cas. Tout d’abord niveau dépaysement ce n’est pas trop ça: on a voyagé pendant notre road trip de Namibie à Cap Town mais on a pris des vacances pendant ce road trip de 12 jours. Je veux dire que tout ce qu’on a vu était assez proche de l’Europe, finalement on a l’impression d’être « chez nous » mais en plus chaud, en moins cher, en plus décontracté. Ensuite les paysages ne nous ont pas transcendés: c’est sympa, c’est beau mais ce n’est pas incroyable ni renversant (comme en Namibie ou même plus au nord de la région du Cap). Il faut préciser aussi qu’on habite sur une île au milieu de l’Atlantique, un endroit hyper préservé et sauvage d’Europe donc clairement les falaises, l’Océan, le bord de mer c’est notre quotidien et il nous en faut un peu plus pour tomber à la renverse… On n’a pas ressenti le côté sauvage. Tout est bien organisé, facile, géré, propre, moderne …. Le dernier point qui nous a gênés c’est la « boboisation » à outrance de certains endroits: alors oui, au début, le pique-nique dans les vignes sur la pelouse c’est sympa (surtout après 43 jours de campsite) mais le village bobo de Paternoster, les cafés bobos de la Péninsule, les plages de kite surfeurs tous jeunes, blancs et beaux … au bout d’un moment cela devient « too much » (et cela s’est confirmé dans la ville de Cap Town). En tant que touriste blanc, on se sent un peu prisonniers de cette ambiance, difficile de voir « le reste ». Disons qu’on ne fait pas des milliers de kms pour vivre ce qu’on peut vivre à côté de chez nous (que ce soit en terme de paysages, d’ambiance ou de rencontres humaines), ce n’est pas notre envie et là c’est ce qui s’est produit. Deux exceptions cependant qui nous ont plu: le West National Coast parce que sauvage (et en semaine donc quasi seuls) et la rencontre avec les Manchots qui restera le plus beau moment de ces 12 jours. Évidemment cela ne reflète que notre avis (c’est aussi ça un blog de voyage, c’est subjectif !). On a bien conscience que beaucoup ne seront pas d’accord mais cela dépend des attentes, des envies, des goûts et peut-être aussi de l’enchaînement du voyage (à refaire, on commencerait par cette Région avant de faire le voyage vers la Namibie pour aller du « sympa » vers le « dingue » !).

Laisser un commentaire