Augrabies Falls

Février 2020 – 2 nuits – Campsite San Park – Augrabies Falls

KTP (Twee Rivieren) – Augrabies Falls: 370 km – 5h

Dassie très présents sur le site

En sortant du KTP nous prenons la direction des chutes d’Augrabies notre prochaine étape. C’est un peu la soupe à la grimace d’une part parce que c’est le vrai début de l’éloignement de la Namibie que j’aime tant, ensuite parce que je n’avais pas envie de quitter l’ambiance feutrée du KTP et enfin parce que la route n’est pas super jolie. Contrairement à la Namibie où on enchaînait les km dans une nature sauvage en croisant des impalas et des oryx, là c’est de la route bien goudronnée, il y a quand même pas mal de circulation et surtout c’est urbanisé: pas dans le sens de « grande » ville non mais dans le sens de l’Homme a touché à la nature et dans le sens « industrialisation ». Bref je n’ai qu’une envie, faire demi-tour, et oui dans un voyage on n’est pas tout le temps dans « l’accueil » et la bienveillance, il arrive qu’on soit dans le ressenti et la déception.

Augrabies Falls

Enfin bref, nous continuons la route, on croise beaucoup de vignes dans le coin. Ce n’est pas forcément la vigne version belle bâtisse, nature … (comme on peut voir dans la région du Cap), c’est plutôt industrialisé. Puis on emprunte une petite route pour entrer dans le parc d’Augrabies. Je suis en fait soulagée parce qu’ici la nature reprend ses droits et c’est plutôt joli.

Le site est, comme on le dira souvent, à la « Sud Af » c’est à-dire- organisé, propre, avec des hébergements en dur de différentes catégories, un resto, un café, une épicerie… On longe les chutes sur une petite passerelle en bois avec des plateformes toute bien faites. Alors j’exagère un peu, le site est agréable c’est juste que je préfère le côté plus sauvage, plus dans son jus .

Les chutes principales sont juste à côté des installations (accueil, resto, cottages et campsite), on peut donc s’y promener à pieds tranquillement.

Normalement en février la hauteur et la puissance de l’eau est importante… mais pas de chance ce n’était pas le cas lorsque nous y étions, on peut voir sur les photos qu’il n’y avait pas énormément d’eau. La faute, en grande partie, aux cultures de vignes autour qui détournent les cours d’eau et pompent un max de l’eau censée se déverser ici …

La vue depuis le café est agréable, surtout en fin de journée car les chutes sont entourées d’un paysage minéral et de verdure.

Le lendemain matin nous décidons de partir pour une marche sur le site, car Augrabies ce n’est pas qu’une chute d’eau. Nous optons pour le Dassie Nature Trail de 5km. On commence par le tout petit détour (20mn AR) qui est au début de la rando et mène à un autre point de vue sur les chute: même si on ne marche pas, il ne faut pas louper ce point de vue à 20mn à pieds du campsite (1,5km) c’est vraiment beau et plus sauvage que la partie principale.

On revient ensuite un peu sur ses pas pour prendre le Dassie Trail. Tout est super bien fléché. On suit les traces du trail Klipspringer (qui lui se fait sur 3 jours/2 nuits) pendant la première partie. Le paysage est vraiment super beau et apaisant, on est seuls (il fait méga chaud en fait) et on profite. On croise beaucoup de dassies, quelques klipspringers et des lézards super colorés.

Le chemin est facile, il y a juste quelques passages où il faut traverser des petits cours d’eau sur des petits ponts brinquebalants. Mais ce n’est jamais haut, au pire on mettra le pied dans l’eau !

On peut faire un autre détour pour grimper sur la Moon Rock. Cela permet d’avoir une vue d’ensemble des alentours. Nous avons mis un peu plus de 3h pour effectuer cette boucle.

Le lendemain on décide faire le chemin 4×4 qui permet de se promener dans le parc: il fait 95km et on compte environ 4h. On décide de partir tôt le matin et de se faire le petit-déjeuner en chemin sur un petit spot tranquille.

La piste traverse un paysage vraiment sympa, la deuxième partie (le chemin de retour après la foret de kokerboom) est cependant plus jolie.

On croise pas mal de girafes.

On est globalement loin des chutes, on est plus dans les terres, mais il y a quelques détours qui permettent de s’approcher d’autres points de vue sur les chutes.

On a bêtement explosé une roue pendant ce drive !! Paulo a vu un koudou dans un virage et a voulu l’éviter mais du coup il s’est pris un gros caillou sur le côté. Changement de roue en plein soleil… et une roue à racheter (il faut compter 250€ pour ce type de roue). Ça fait parti du voyage !

Si le site ne nous a pas transportés (mais il faut remettre dans le contexte ce que j’écris au début : la transition entre Namibie et AFS étant un peu compliquée compte-tenu de notre envoûtement pour la Namibie) il reste sympathique. Les chutes ne sont pas impressionnantes mais le paysage autour est vraiment beau. Et le fait de randonner seuls et de faire ce drive (seuls aussi) a permis de passer de bons moments et de nous ressourcer.

Budget

Frais d’entrée: 250 rands/jour/personne soit 15,50€/jour/personne mais gratuit (ou disons déjà payés) avec la wild card

Campsite: 285 rands/nuit/personne soit 18€/nuit/personne

Il faut ajouter à ce budget le prix de la location du 4×4 tente (80 €/jour) + une moyenne en nourriture sur notre road trip de 20€/jour pour 2 personnes et en essence 20€ par jour.

2 Replies to “Augrabies Falls”

  1. […] Town et sa région, il a fallu faire des choix sur les arrêts. Après le très connu site d’Augrabies, nous avions décidé de visiter le Cederberg. Entre les deux nous aurions pu nous arrêter dans le […]

  2. […] Augrabies Falls – 3 nuits – Campsite Augrabies Falls (Sanpark) –(36€/nuit pour 2 personnes). Frais d’entrée Augrabies 15,50€/personne/jour ((sinon accès avec la Wild Card) […]

Laisser un commentaire