Fish River Canyon

Janvier 2020 – 2 nuits: 1 nuit au NWR Hobas et 1 nuit au Canyon Road House campsite

Aus- NWR Hobas : 300km – 5h

Pour nous impossible (encore une fois) de repasser par le sud du pays et de ne pas retourner au Fish Canyon.

La route entre Aus et le Canyon est quand même assez longue, surtout la dernière partie quand on emprunte la route qui mène au Canyon. Entre le début de la bifurcation et l’arrivée au NWR il faut compter 1h30. On sent qu’on s’approche du canyon mais sans vraiment savoir de quel côté il se trouve ! Il faut aller jusqu’au bout de la piste (direction le NWR Hobas) et s’arrêter à la guérite. On règle d’abord les frais d’entrée dans le canyon (en fonction du nombre de jours sur place) et ensuite on s’enregistre pour le campsite.

Les babouins du NWR Hobas

Nous sommes arrivés vers midi sur place et comme on savait que ce n’était pas le meilleur moment pour profiter du canyon (les lumières sont trop écrasantes et la chaleur trop importante) nous avons repris la voiture pour aller déjeuner au Gondwana Canyon Lodge : excellente idée. La piste pour y accéder traverse un magnifique paysage et l’endroit est calme, le personnel super sympa, la nourriture bonne et on mange avec les dassis !

On a oublié de faire des photos donc re-photo du canyon !

Nous sommes revenus au NWR en milieu d’après-midi pour nous installer et nous mettre en route ensuite pour le Canyon.

Piscine occupée par les babouins, on passe notre tour !

Il y a une piste d’environ 10km entre le campsite et le premier point de vue sur le Canyon (piste pas toujours en super état). On profite de ce point de vu, le plus connu, et la magie opère toujours. Mais nous décidons d’aller à un point de vue plus loin pour un apéro-coucher de soleil. Nous avons pris la piste (assez déglinguée) sur la gauche du point de vue principal (à gauche quand on est face au canyon !). Nous sommes arrivés un peu tôt, nous avons donc sorti nos chaises, des bouquins, de l’eau fraîche et séance lecture devant le canyon avec une lumière de plus en plus belle.

Quand la chaleur s’est fait moins importante, nous avons marché plus loin sur le sentier pour essayer de voir le canyon jusqu’au fond.

En route nous avons croisé notre premier beau scorpion (le premier d’une longue série qui ont suivi en fait !).

Puis le soleil s’est peu à peu couché…. nous avons passé tout ce temps seuls c’était vraiment magnifique.

Outre la fin de journée, le meilleur moment pour profiter du canyon c’est tôt le matin, avant que la lumière n’écrase les couleurs. Nous avons donc décidé de prendre notre petit-déjeuner au point de vue principal: tout est prévu puisqu’il y a des tables de pique-nique. D’ailleurs ce matin là nous étions une petite poignée à ce petit-déjeuner: une famille de 5 qui voyageait depuis plus d’un an en Afrique, quatre jeunes en road trip et nous. C’était un beau moment, convivial, chacun préparant et profitant de son petit-déjeuner devant le canyon tout en échangeant des histoires de voyage.

Puis nous sommes allés nous ‘promener’ (en voiture) autour du canyon, aux différents points de vue qui existent.

Après le pique-nique, nous avions bien profité du canyon et il commençait à faire chaud, nous avons donc décidé de quitter ce lieu magique et de nous rendre à notre campsite du soir: le Road House Canyon situé à une bonne grosse vingtaine de km. Nous avions décidé de rester deux nuits dans le coin d’une part pour avoir le temps de profiter du canyon au lever et au coucher de soleil, d’autre part parce que nous savions que la route qui y mène et en repart (puisque c’est la même) est longue et enfin parce que nous avions repéré le Road House Canyon et on se disait que ça pourrait être sympa pour une nuit. Mais sincèrement c’était un arrêt inutile, nous aurions en fait du reprendre la route cet après-midi là pour l’étape suivante. Le campsite du Road House n’est pas top, tout le charme du lieu se situe en fait dans l’entrée-resto-café, le personnel n’est pas très sympa et enfin la nourriture est moyenne (moins bonne qu’au Canyon Lodge). Le seul truc génial c’est la quantité de petits perroquets dans les arbres, ils sont sublimes, levez la tête !

Budget

Campsite NWR Hobas: 375N$/p soit 23,50€/p soit 47€ pour deux (oui c’est cher pour ce que c’est !)

Campsite du Road House : 237N$/p soit 15€/p soit 30€ pour deux

Déjeuner au Canyon Lodge: 8€/personne (à la carte c’est une moyenne)

Frais d’entrée au Canyon: 80N$/personne/jour + 10N$/voiture soit 170N$/jour pour 2 avec la voiture soit 10,50€

Dîner au Road House: 16€/personne (à la carte aussi c’est une moyenne)

Il faut ajouter à ce budget le prix de la location du 4×4 tente (80 €/jour) + une moyenne en nourriture sur notre road trip de 20€/jour pour 2 personnes et en essence 20€ par jour.

Laisser un commentaire