Quelques plages sur Saõ Miguel

Même si Saõ Miguel (et les Açores en général) n’est pas une destination balnéaire, nous avons finalement été surpris du nombre de plages sur l’île (bien plus que sur les îles centrales ou occidentales). Les plages sont une option qui s’ajoute évidemment aux nombreuses piscines naturelles aménagées le long de la côte, comme sur toutes les îles. Le sable est noir et certaines sont petites, mais elles constituent certainement un avantage pour les personnes qui cherchent des plages et/ou qui ne sont pas rassurées par la baignade dans les piscines naturelles. Nous faisons ici un petit récap des plages de l’île, on en oublie sûrement mais cela donne une première piste.

Si on veut savoir où aller pour se baigner, le mieux est de consulter un site de météo comme Windguru pour regarder le vent, l’orientation et la hauteur des vagues car une côte peut être plus agitée qu’une autre (c’est aussi valable pour les piscines naturelles !).

Comme nous y étions en novembre, les plages étaient désertes … ou seulement fréquentées par des surfeurs … mais en été certaines sont assez renommées, comme celles accessibles facilement -et en vélo- depuis Ponta Delgada vers Saõ Roque. Qui sont aussi des plages pour les surfeurs.

Ou bien celles du côté de Ribeira Grande, comme celle de Santa Barbara, qui sont surtout fréquentées par les surfeurs.

Ou bien la plage de Ribeira Quente, réputée plus chaude grâce aux sources thermiques sous-marine. Pas loin, les plages de Vila Franca (on peut d’ailleurs ajouter à cette carte la plage de l’Ilheu Vila Franca do Campo accessible par bateau depuis la marina de Vila Franca do Campo, avec quota de fréquentation/jour).

Certaines plages sont plus compliquées d’accès (ça rajoute du charme !) comme celle de Lombo Gordo à l’est qui nécessite une longue descente en voiture puis une petite marche. Ou bien celles autour du Lagoa Fogo accessibles via une rando mais attention il s’agit d’une plage pour bronzer et se reposer, pas pour se baigner dans le lac de Fogo !!

Enfin selon le temps et/ou les saisons certains plages disparaissent sous l’Océan, comme ici à Mosteiros quand nous y étions…

La plupart des plages qui se trouvent accessibles depuis la route sont équipées de douches, sanitaires voire même petit vestiaire.

 

Laisser un commentaire