Le Hai Van Pass Hué-Hoi An à notre sauce

Après Huê nous redescendons à Hoi An et, comme à l’aller nous sommes passés par la route Hô Chi Minh, au retour nous décidons de passer vers ce qui semble être le Graal du voyageur dans le coin :le Hai Van Pass. Mais nous avons été un peu trop gourmands et nous avons voulu mixer : la grande lagune à l’est de Huê (on a adoré), le Hai Van Pass, la Péninsule de Son Tra (gros coup de coeur) avant de rejoindre Hoi An ….on ne va pas se mentir c’était beau mais c’était un très longue journée à moto et la péninsule de Son Tra mérite vraiment plus de temps (alors que le Hai Van Pass c’est sympa mais on ne se tape pas non plus les fesses par terre…).

Nous avons loué notre moto chez Motorvina: on peut prendre une moto à un endroit et la rendre à un autre, ils ont l’habitude et organisent le transfert des valises, c’est vraiment un service impeccable. Ils ont des bureaux dans différents endroits (pas que Huê et Hoi An) donc on peut faire des portions de route comme ça sans revenir au point de départ ou sans avoir à acheter sa moto.

ETAPE 1: La Lagune à l’est de Huê

Départ de Huê à 8h30 après le plein d’essence. On prend la direction de Thon Thai Duong Hai, la route n’a rien de particulier c’est même plutôt sale sur le bord de route.On passe devant des plages qui n’ont rien d’idylliques…niveau ambiance, on se croirait aux Sables d’Olonnes en automne…

`

Ça devient intéressant après le village en prenant la route au milieu des rizières et qui longe la lagune.

On croise du monde qui travaille soit dans les rizières soit sur le lagon.

On traverse des petits villages en essayant d’être toujours le plus proche possible du lagon et on a vraiment de beaux point de vue.

Le coin n’est pas touristique du coup on nous salue et certains, à leurs regards, se demandent ce qu’on fait dans le coin. On a vraiment bien aimé cette partie entre rizières, pêcheurs et potagers…

C’est certes long, on arrive à la fin du lagon vers midi passé (soit 4h de moto) et on s’arrête sur le bord de la route pour une soupe de nouilles. À cet endroit, on commence à voir les montagnes  qu’on voyait très en arrière plan au début du lagon. Bref on se rapproche du Hai Van Pas…

ETAPE 2: Petite virée plages

On passe d’abord une belle zone de rizières (et oui encore mais on ne s’en lasse pas!).

Puis on arrive aux plages de Bai Ben Lang Co: le début de la plage est plus intéressant car sauvage, peu de constructions dans le coin et en plus elle est propre (pas si courant au Vietnam).

Plus on s’approche de la ville, plus on voit des projets de construction de resorts: dans quelques années ça sera un bis repetita de Danang. En attendant on profite de la plage et c’est sympa pour un petit stop avant le Hai Van Pass.

ETAPE 3: Hai Van Pass

On attaque la montée et là, comme par miracle, on retrouve toutes les motos de touristes et easyriders. C’est quand même pas mal le défilé ou la queleuleu des touristes… on voit même des jeeps décapotables avec des jeunes femmes dedans courtement vêtues voire en maillot de bain et qui montent sur les rebords de la voiture, cheveux au vent pour les selfies …. bref passons. Nous avons la chance d’avoir un temps superbe et du coup une vue très dégagée mais le soleil écrase le paysage, pas terrible pour faire une photo. C’est sympa, je ne vais pas dire qu’on tombe à la renverse non plus: après des routes comme Ha Giang, Mu Cang Chai, route Hô Chi Minh … désolée mais le Hai Van Pass je ne crois pas qu’il faille en faire des tonnes. C’est simplement sympa. On marque une pause là-haut, au spot à selfies …. après quasi 4 mois en Asie là je dois dire que je ne supporte plus les selfies, les mises en scène et les drônes je suis un peu saoûlée par cette obsession de la photo pour Instagram et des musts to see/do….

La descente nous offre une vue vraiment belle sur les plages de Danang c’est notre partie préférée, on prend notre temps et on profite des vues.

ETAPE 4 : Péninsule de Son Tra

Nous traversons Danang, c’est un peu long mais il y a des vues assez sympas, quand on passe sur le pont avec un mix grandes tours modernes et port de pêche…

Notre direction c’est la péninsule de Son Tra: on a adoré. Le début est sympa mais pas non plus dingue.

On passe notre tour pour la visite du temple et on prend directement la route de Banyan Tree.

Plus on progresse sur la route, plus c’est sauvage… il y a un petit air de Con Dao.

Arrivés au fameux Banyan qui est d’ailleurs énorme on découvre le singe à queue blanche qui ne se trouve plus que dans certains endroits d’Asie du Sud Est, dont Son Tra: un gros pépère posé là sur les branches… je suis vraiment contente de pouvoir l’observer, on est seuls, pas un bruit et lui est tranquille… que du bonheur. Par la suite, sur le retour, nous en verrons d’autres dans les arbres: quelquefois que les queues qui pendent, quelquefois des bébés avec leur maman… il faut être calmes et silencieux sinon ils ont tendance à fuir.

Un super moment. Les vue sur la mer sont magnifiques sur cette route, le soleil commence à décliner on doit donc prendre la route pour Hoi An. Nous serions bien restés plus longtemps sur ces routes… next time !

ETAPE 5: Retour à Hoi an

On longe les hôtels et resorts de Danang pour rejoindre Hoi An. La route, droite, n’est pas super agréable car très très fréquentée par les motos, les camions, les voitures et les passants… nous assistons d’ailleurs à un accident assez grave, le gars gît par terre et semble saigner de la tête… franchement quand je vois tous ces jeunes qui conduisent des motos « pour la 1ere fois » au Vietnam et vont à toute allure … ça reste quand même des conditions de conduite dangereuses et fatigantes.

197km plus tard, nous rendons la moto, les fesses explosées, Paulo est quand même pas mal fatigué: cela nous a pris quasi 11H, il est 19h passé quand nous rentrons. Sincèrement nous aurions du couper en 2 ou alors ne pas longer la lagune mais c’était vraiment une belle partie !!

Nos sacs sont bien arrivés chez le louer: aucun problème de ce côté, ils sont sérieux et fiables. On appelle un grab et retour dans notre B&B préféré.

Budget :

Location de moto pour la journée prise à Hué et rendue à Hoi An (y compris acheminement de nos sacs de Huê à Hoi An):  23 euros

Essence pour la journée: 3,50 euros

– Chambre à l’Ami Homestay (Hoi An) : 30 euros pour 2 avec les PDJ

One Reply to “Le Hai Van Pass Hué-Hoi An à notre sauce”

  1. […] des petits villages, de belles rizières … on est vraiment loin du défilé de backpapers du Hai Van Pass que nous avons fait ensuite, qui même s’il est sympa, ne nous a pas semblé aussi […]

Laisser un commentaire