Hoi An à Phong Nha via Ho Chi Minh road- jour 2

Jour 2: de Prao à Khe San (220 km)

Départ de Prao vers 8h30 arrivée à Khe San vers 17h

Dès la sortie de Prao la nature est magnifique. On longe un immense lac c’est vraiment top. Malheureusement si l’easy rider a beaucoup d’avantages, il a un gros défaut : on ne peut pas s’arrêter autant que lorsqu’on conduit soi-même et compte-tenu du nombre kms à parcourir c’est clair qu’ils ne peuvent pas nous arrêter tous les 10m pour une photo … j’ai envie de dire que si cet article vous donne envie d’y aller, vous aurez comme ça plein de surprises car nous n’avons finalement que peu de photos de ces journées à moto !

Ensuite nous allons prendre de la hauteur toute la matinée sur une route « verte »: la végétation est luxuriante et ça fait plaisir de voir toute cette nature intouchée (surtout en ASE où ils ont le bétonnage et la coupe faciles !). On respire …. c’est bon, c’est beau.

On fait une pause auprès d’une « cascade » avec des petits bassins dans lesquels Paulo se baigne un peu mais l’eau est quand même fraîche….

Vers midi on s’arrête déjeuner dans un petit village avec les maisons centrales traditionnelles, que nous retrouverons plus tard dans les hauts plateaux du Vietnam. Nous aurons l’occasion aujourd’hui de traverser plusieurs villages traditionnels comme celui-ci. Quand nous reviendrons au VN, nous reviendrons sur cette route pour explorer plus en profondeur tous ces merveilleux endroits !

Nous reprenons la route et cet après-midi nous ne grimpons plus. Nous allons suivre le cours d’une rivière, comme sur un énorme plateau où alternent des villages, des rizières d’un vert éclatant, des buffles, nous croisons des enfants qui jouent … c’est le paysage du Vietnam qu’on imagine.

En fin d’après-midi, nous arrivons à Khe San et filons visiter le musée (50 000VND/p soit 2 euros/p) qui se situe sur l’ancien aéroport militaire américain de Ta Con, dont la bataille sanglante est connue. Malheureusement, le musée est avare en explications, dommage … et évidemment celles présentes relèvent plus du militantisme communiste que de l’explication Historique… Mais Paulo a évidemment « adoré » la partie extérieure avec les tranchées et les hélico (ou ce qui en reste)…

La journée s’achève dans une petite guesthouse locale et un resto de soupes où notre driver préféré se lâche au Karaoké !! Mais nous retiendrons surtout de cette journée les paysages calmes et verdoyants de cette route… il faudra vraiment revenir.

 

 

Laisser un commentaire