A vélo sur l’île de Cam Kim, notre meilleur moment à Hoi An

Comme je l’ai écrit précédemment, Hoi An ne nous a pas vraiment séduits, ça arrive … Mais nous avons passé une bonne journée à vélo sur l’île de Cam Kim: Têt oblige c’était calme, les villages étaient quasi déserts et nous n’avons pas croisé de touristes, ça faisait du bien de retrouver la paisible campagne ! Je ne sais pas si c’est toujours comme ça car l’île est connue pour ses villages d’artisans, mais pour nous c’était le calme assuré !

Notre tour en vélo a suivi un parcours qui se rapproche de ça :

Après le pont et un premier café sua da, nous nous mettons en pédalage vers la pagode et la maison communale Kim Bu. Sans être exceptionnelle, c’est une belle ambiance, tranquille, avec la campagne et les rizières autour, on n’a pas besoin de plus.

Puis nous traversons un petit village d’artisans mais qui ce jour est désert… ce qui ne nous dérange pas après les rues emplies de monde de Hoi An !

C’est à la sortie du village que nous allons participer au jeu de hasard du moment: on parie de l’argent sur un dessin et s’il sort aux dés, on empoche ! Bon on a plus perdu que gagné mais c’était un bon moment !

Puis une femme en train de brûler des papiers (pour le nouvel an) sur le pas de sa porte, nous demande de bien vouloir entrer pour manger et boire quelque chose. Selon les filles de notre guesthouse, ça ne se refuse pas le jour du Têt. Nous voici donc dans cette petite maison où on veut absolument nous faire manger et boire en quantité ! J’espère qu’on aura au moins pu leur porter un peu chance !!

Puis nous pédalons jusqu’à un ensemble de temples sans prétention mais au milieu de la campagne c’est toujours de belles couleurs !

Nous passons ensuite par des petites allées qui pourraient nous faire croire que nous sommes de retour dans le Mekong ! Et ça, ça nous plaît bien ! Puis nous débouchons sur un village de pêcheurs… bon là encore il n’y a pas foule !

Nous arrivons au bout de l’île dans un temple qui est en fait dans un bateau … sympa d’autant qu’il y a derrière des palmiers…

Et au milieu de ces palmiers des petits ponts en bambou, en mauvais état clairement mais ça a du charme !

Puis nous revenons vers le pont en longeant le bord du fleuve. On croise des cimetières et des grandes tours … malheureusement on n’a pas compris ce dont il s’agit car tout est écrit en vietnamien …

On passe des retenues d’eau aménagées pour la pêche.

Puis nous voici de retour au fameux pont qui nous ramène vers Hoi An.

Pour nous cette bouffée d’air au calme et à la campagne a vraiment été un bon moment. Nous avons préféré cette échappée à celle vers les jardin de Tra Que ou même Cam Tanh. Sur cette dernière le passage du pont qui surplombe la rivière est sympa mais après le paysage est moins intéressant et très long sur la nationale (et le fameux grand pont en bambou n’existe plus).

Passage vers Cam Tanh
Passage du pont vers Cam Tanh

Nous sommes aussi allés jusqu’aux plages de Cua Dai qui sont plus agréables que celle de Cam An. Au bout il y a un petit phare dans lequel on peut monter et qui donne une belle vue sur les alentours. Le petit café au phare est bien local, une belle pause. Mais la route entre Hoi An et Cua Dai en vélo n’est pas super intéressante et il y a pas mal de circulation.

Plage de Cua Dai
Plage de Cua Dai
Phare de Cua Dai
Vue depuis le haut du phare
Vue depuis le haut du phare
Petit café au pied du phare

 

 

One Reply to “A vélo sur l’île de Cam Kim, notre meilleur moment à Hoi An”

  1. […] les balades en vélo sur l‘île de Kim Bong, encore que ce soit en fait la seule partie du séjour qui nous a vraiment plu […]

Laisser un commentaire