Coco Riverside dans la région de Vung Liem

Notre avant dernière étape dans le Mekong c’est au Coco Riverside à Vung Liem. Nous avons trouvé cette adresse sur le blog que je ne cesse de citer car je pense que c’est vraiment un indispensable sur le Vietnam (et surtout sur le Mekong quand on ne veut pas un tour organisé) celui de Brice évidemment mais également de Voyagista .

Allée au milieu des palmiers vers le Coco Riverside

Bon commençons par ce qui a été à la fois l’une des plus belles vues et à la fois une déception : le Coco Riverside. La vue de la terrasse est dingue, magnifique, incroyable. Vraiment c’est un peu la carte postale du Mekong, tu restes là à regarder les bateaux passer, le reflet du soleil qui se couche sur le Mekong, à écouter le vent dans les palmiers … bref la terrasse est top. Depuis les bungalows tu as la même vue, le pied (sauf ceux à l’arrière qui n’ont pas de vue). Le Coco riverside est au milieu de nul part, on y accède par un petit chemin au milieu de la végétation c’est parfait ! En illustration, voici la vue qu’on a depuis la terrasse ….

Alors oui on paie plus cher car on est loin de tout, on paie le calme (encore que on n’échappera pas aux Karaokés des voisins toute la nuit !), on paie le privilège d’être là dans un Mekong loin du tourisme de masse … mais il ne faut pas exagérer non plus. Pour 70€/nuit le bungalow est assez simple mais surtout le petit-déjeuner est très basique, les dîners sont facturés 12$/personne et ne cassent pas des briques, vraiment on les classe parmi les moins bons de ce que nous avons pris dans le Mekong. Mais notre grosse déception c’est surtout l’accueil et l’ambiance qui n’étaient pas du tout chaleureux … alors à la lecture des commentaires soit on est tombés sur des mauvais jours, soit on en attendait trop, soit on est trop compliqués …

Salle de bain du bungallow
Salle de bain du bungallow
Bungallow

Mais bon rien que pour la vue depuis la terrasse et les alentours on ne regrette pas d’être venus. En sortant du Coco Riverside on peut faire une boucle à pieds d’une bonne heure qui longe les rizières et c’est vraiment magnifique surtout qu’on peut assister au coucher de soleil… Une bonne entrée en matière pour le 1er soir. Comme toujours dans le Mekong, on croise toujours des personnes à vélo, à moto, qui reviennent des rizières … et les gens sont, encore une fois, super sympas.

Puis on revient par le village.

Comme nous étions à pieds, les gens nous regardaient, venaient vers nous pour faire un petit bout de route, les enfants souriaient … bon écrit comme ça, c’est un peu niais… mais c’est vraiment ça : beaucoup de chaleur humaine, de moments simples mais super agréables.

On a vu pas mal de petits ateliers de transformation de la fibre de coco, dans le Mekong la coco est vraiment utilisée de A à Z !

Puis nous sommes passés devant une maison où les femmes se faisaient belles : coiffure et mode, on a bien ri avec elles.

Entre l’après-midi à regarder les bateaux sur le Mekong et cette petite marche le soir, cette 1ère journée dans ce coin du Mekong commence bien !!

Pour venir au Coco Riverside ce n’est pas simple … on n’a pas trop réussi à trouver d’informations car le Coco ne nous proposait, depuis Can Tho, que le transfert privé pour 48$. Et à Can Tho on ne nous proposait aussi que le transfert privé mais comme c’était moins cher (30€) nous avons opté pour ce dernier. Sinon je pense qu’on peut prendre un bus Futa de Can tho à Vinh Long puis un autre de Vinh Long à Vung Liem et de là une moto taxi …

BUDGET

  • Transfert en taxi privé de Can Tho au Coco Riverside : 30€ (via le Vinpearl Can Tho)
  • Dîner au Coco riverside (il n’y a aucune autre option possible) : 12$/personne
  • Bungalow : 70$/nuit pour 2 avec les PDJ

Laisser un commentaire