Taroko, quelques pistes pour s’organiser

On ne trouve pas (encore) forcément beaucoup d’informations pour organiser son voyage à Taïwan. Je vais donc donner ici les différentes infos que nous avons pu collecter … ce n’est pas exhaustif loin de là, il s’agit simplement de partager notre expérience de façon pratico-pratique pour, peut-être aider un peu….

Où Dormir ? 

Nous avons répertorié 3 possibilités;

  •  HUALIEN: nous y avons fait un bref passage donc je ne peux pas trop parler de la ville mais elle nous a semblé sympa: très animée, beaucoup (mais vraiment beaucoup) de restaurants et stands de nourriture !, beaucoup de jeunes … bref une ville qui bouge. En revanche, pour se rendre aux grottes il y aura un peu de plus de trajets: train, bus ou location de scooter mais dans tous les cas il faudra compter dans les 40mn minimum. Outre le fait que nous n’avions rien réservé et que du coup nous avons vraiment galéré pour trouver des hébergements sur la côte est, on s’est dit (et on le pense toujours), que dormir à Hualien couperait trop avec l’ambiance nature, calme de Taroko. Nous n’avions pas envie d’y aller le matin, hop un peu de rando et retour dans une grande ville avec l’agitation, le bruit, le monde et hop le lendemain retour dans la nature … mais c’est une question de choix ! A noter, beaucoup de loueurs de scooters (sauf qu’attention, nous en décembre personne n’en louait si pas de permis Taïwanais…)

Testé: Loft House, dans un immeuble plutôt délabré (on se demande où on est tombé quand on arrive) mais à l’intérieur tout était très propre, rénové et c’est super bien situé, en plein centre-ville. On a payé 54€ la nuit (pas de PDJ) mais au dernier moment et en pleine semaine de vacances Taïwanaise donc peut-être moins cher en temps « normal » !

  • XINCHENG:  c’est aussi le nom de l’arrêt ferroviaire pour aller visiter les gorges. La petite ville est à 10mn en bus de l’entrée des grottes donc c’est super pratique pour visiter. Nous n’avons pas vu de loueur de scooters (ça ne veut pas forcément dire qu’il n’y en a pas mais disons qu’il ne doit pas être évident à trouver contrairement à Hualien). La ville n’est pas très animée (c’est le moins qu’on puisse dire), peu de restos et peu d’hébergements, bref on ne vient pas là pour l’ambiance. Mais si on visite les grottes en bus comme nous c’est une bonne option car super rapide.

Testé: Star Ocean Sunfish, à 15mn à pieds de la gare ferroviaire et routière, dans une petite rue super calme. 10mn à pieds de la rue avec des restaurants. L’endroit est super propre, les proprios ne parlent pas anglais mais font le maximum. On a payé 55€/nuit pour 2 avec des PDJ. 

  • TIANXANG: c’est, à notre avis, la meilleure solution car on dort dans les gorges du coup on peut être tôt ou plus tard sur les chemins de randos et l’ambiance du village est sympa. En revanche, si on veut circuler en scooter il faut venir avec depuis Hualien. C’est le dernier arrêt pour les bus, donc desservi régulièrement. Niveau hébergements, tout était complet quand nous avons voulu réserver …. Mais il y a, au moins, un hôtel plutôt haut de gamme ( Taroko Silk) et une auberge de jeunesse. Si nous avons l’occasion de retourner à Taroko nous essaierons de dormir dans ce village pour encore mieux profiter des randos.

Comment circuler ? 

Globalement il y a 3 façons de circuler/visiter les gorges: avec une voiture (avec chauffeur en général pour les étrangers) ou une excursion organisée (les auberges de Hualien le proposent).

Ou avec un scooter, on trouve pas mal de blogs qui l’ont fait comme ça: pour nous impossible car tous les loueurs, sur la côte est de Taïwan, exigeaient un permis Taïwanais….. alors que nous avions notre permis international mais non rien à faire….. comme nous y étions au moment des vacances Taïwanaises, je me demande si les contrôles policiers n’étaient pas renforcés et si ce n’est pas la raison pour laquelle ils n’ont pas voulu ? Le scooter semble une bonne option mais il faut penser au fait qu’il pleut pas mal dans le coin et surtout la route dans les gorges est étroite et pas mal fréquentée à certaines heures….

Ou bien dernière façon: le bus: franchement c’est pratique, économique, bien organisé (comme toujours à Taïwan). Finalement on était contents d’être avec le bus car cela nous a amenés à marcher plus et surtout nous n’étions pas obligés de revenir au point de départ pour reprendre le scooter, on avait juste besoin de nous rendre à la station de bus d’après ! Il y a 2 bus: le bus touristique de Hualien à Tianxang (1h25 de trajet – et 1h de Hualien à l’entrée des gorges) qui commence à 6h30 de Hualien et dernier retour à 18h de Tianxang. Et le bus 302 de Xincheng à Tianxang qui part à 7h10 (arrivée aux gorges à 7h17) et dernier départ à 18h50 de Tianxang. En jonglant avec les deux bus on arrive à pas mal s’organiser : le 302 passe toutes les 50mn et le bus touristique entre toutes les 20mn et 1h selon les tranches horaires. Le centre d’accueil fournit tous les horaires. On a circulé avec notre easycard et cela nous a coûté 200TWD/personne pour les 2 jours soit 5,60€/personne (le scooter se loue 400TWD/jour). Le seul regret avec le bus c’est qu’on ne peut pas aller plus loin que Tianxang …. alors que j’ ai vu des photos sur des blogs de la route qui continue après le village et qui donne de belles vues sur les montagnes.

Que faire ?

Bon si on vient à Taroko c’est pour observer la nature …. mais disons qu’il y a 2 types de randos: les classiques ouvertes à tous (dont celles dont nous parlons dans nos articles) et celles qui ne peuvent s’effectuer qu’avec le permis qu’il faut demander plusieurs jours avant… ce que nous n’avions pas fait parce que je n’avais pas trop compris…

Au début j’ai regretté de ne pas avoir demandé ces fichus permis… et finalement bah je pense que nous n’aurions pas fait les randos car beaucoup débutent par de beaux ponts suspendus que Paulo n’aurait pas passés… et certaines sont à flancs de falaise par la suite ce qui aurait aussi été problématique !! Ce que j’ai lu également c’est que les randos s’enfoncent souvent dans la fôret, on voit beaucoup moins les gorges au final. En revanche, elles peuvent être sympas pour rencontrer les aborigènes.

Ensuite, la plupart des blogs qui parlent de Taroko parle aussi des falaises de Qingshui … nous pensions y faire une halte lors du trajet en train en continuant de remonter vers le nord… mais c’était pluie et nuages au programme, on ne voyait pas à 5m du coup nous n’y sommes pas allés.

Nous avions aussi noté la plage de Qixingtan que nous pensions aller voir à pieds depuis notre hébergement …. mais idem le dernier soir grosse pluie qui ne s’est pas arrêtée de la nuit ni le lendemain quand nous sommes repartis.

Combien de temps rester ?

C’est toujours une question difficile tant il y a de façons de visiter et puis tout dépend si on marche ou pas, si on fait les randos sans permis ou pas, si on est contemplatifs ou pas,  si on est en voiture, en scooter ou en bus (ou en vélo ?)…

Mais, selon notre petite expérience, 2 jours est un minimum. En 1 journée on ne pourra pas vraiment apprécier les grottes et on risque surtout de se retrouver dans la foule obligés de voir l’essentiel en 1 jour. En 2 jours, avec le bus, nous avons eu le temps de faire pas mal de randos (parmi les classiques sans permis) et de profiter mais nous aurions vraiment aimé rester 1 journée de plus pour prendre un peu plus le temps et essayer 1 ou 2 trails de plus et/ou nous rendre aux falaises (si la pluie s’étaient arrêtée). Ensuite si on veut tenter les randos sans permis, je pense qu’on peut vraiment prévoir plusieurs jours. Attention également, le temps pluvieux semble souvent au rendez-vous du coup si on ne prévoit qu’une journée et que c’est la pluie sans discontinue…. dommage !

Autres infos en vrac: 

  • L’accès au parc est gratuit et libre
  • On peut manger ou boire à l’entrée du site, au 3ème km du Shakadang Trail (quelques stands aborigènes), dans le village de Tianxiang ou au café devant le temple Eternal Spring Shine
  • Le site peut vraiment être blindé de monde donc mieux vaut venir en période basse et de toutes les façons prévoir les spots les plus connus tôt le matin (d’où l’intérêt de dormir à Tianxang) ou en fin de journée.
  • Le site est en plein sur une faille du coup ça bouge pas mal et il est aussi exposé aux typhons : selon les périodes, certains trails peuvent être fermés …

 

Laisser un commentaire