Gorges de Taroko, jour 2

On ne le sait pas encore mais ce deuxième jour dans les Gorges va vraiment nous séduire … je ne sais pas comment le dire mais on a vraiment pris conscience de l’immensité de ces Gorges et c’était vraiment magique ….

On commence par un arrêt à l’iconique temple Eternal Spring Shine (comme tous les spots majeurs des gorges mieux vaut y aller tôt le matin ou en fin de journée pour éviter la foule !). Nous pensions le rejoindre via le trail qui passe par le temple Changguang et Taroko Tower mais d’abord le chemin était fermé après la Taroko Tower et ensuite Paulo n’a pas réussi à passer le pont suspendu qui y mène donc dans tous les cas cela n’aurait pas été possible …

A part ça le temple de Changguang est plutôt moderne on ne l’a pas trouvé super intéressant. Le petit chemin en forêt qui mène à la Tour est sympa et là-haut on a une belle vue mais je n’ai pas de photo, je pensais que Paulo viendrait mais comme il est resté bloqué au niveau du pont bah tant pis.

De là nous avons donc rejoint le temple de l’Eternal Spring Shine qui fait son petit effet !

C’est encore tôt du coup nous ne sommes pas nombreux. Pour rejoindre le temple il faut passer le pont qui est parallèle à l’ancien pont, remplacé car trop déstabilisé par les tremblements de terre du coin mais qui fut construit par les allemands avec des matériaux qui auraient du servir aux français à la construction d’un chemin de fer au Vietnam, mais ne purent être acheminés à cause de la guerre…

Ensuite le temple lui même est assez petit mais ce qui est intéressant c’est la cascade qui coule juste au milieu. Il a du être rénové plusieurs fois, entre les tremblements de terre, les coulées vu qu’il est au-dessous d’une faille et l’humidité ….

Puis nous avons repris le bus direction le village de Tiamxiang où nous allons faire notre marche préférée le Baiyang Trail : le début n’est pas super car il faut marcher un peu sur la nationale (mais on suit toujours la rivière) pour rejoindre le début de la rando.

Après avoir emprunté un long tunnel qui permet de passer derrière une falaise, ce n’est que du bonheur car le chemin est loin de la route, c’est vraiment la nature, une fois encore on longe la rivière et surtout on prend conscience de l’immensité des roches…qui cachent quelquefois d’énormes cavités.

Mais le plus beau se situe à la fin, après un petit tunnel… on arrive sur un pont où l’eau bleue turquoise coule sur de la pierre blanche magnifique.  Ouai je sais ça peut donner l’impression que j’exagère mais c’était vraiment beau…ce qui est frustrant c’est que nos photos ne rendent pas aussi bien … mais bon il faut y aller voir ! 

On peut ensuite emprunter un petit pont suspendu (que Paulo a victorieusement passé) qui permet d’admirer de belles cascades.

Puis on continue encore un peu la randonnée jusqu’à une petite grotte où l’eau coule sur les roches. Des ponchons sont mis à disposition à l’entrée de la grotte et il faut retirer les chaussures ( mieux vaut aussi y aller chacun à son tour pour ne pas mouiller toutes les affaires !!). L’aller-retour de ce trail ne nous pas pris plus de 3h en prenant vraiment notre temps pour admirer le paysage.

Nous revenons dans la ville Tiamxiang pour grignoter un bout … dans notre enseigne « sauve mon porte-monnaie », j’ai nommé 7/eleven. En fait des arborigènes, les Trukus, vivent dans des villages situés dans le parc de Taroko. D’après ce que j’ai lu sur des blogs, seules les randonnées avec permis permettent d’accéder à ces villages. Si on se contente, comme nous, des trails ouverts à tous, les rencontres avec les Trukus ne sont guères intéressantes: quelques stands de nourritures à la fin du trail de Shakadang et des restos « arborigènes »dans le village de Tiamxiang mais tout ça est bien organisé…

Nous reprenons le bus et décidons de nous arrêter au niveau du Cimu Bridge que nous avons rapidement vu la veille mais la portion de route dans ce coin nous a paru très belle …

Nous décidons finalement de marcher de Cimu Bridge à Buluowan (les 9 tunnels que nous avons vus hier) car la route nous a paru vraiment sympa et il n’y a qu’à pieds qu’on prend finalement le temps de vraiment voir : les nuages couvrent le haut des falaises, la pluie fait son apparition par intermittence et surtout le site s’est vidé, on a croisé à peine 10 voitures/bus en 2h30 de marche… du coup on avait le silence de la nature, avec cette ambiance un peu mystérieuse et c’est vraiment là, sur certaines portions étroites qu’on a vraiment pris conscience, entre les falaises, de l’immensité et de la beauté des gorges…

C’était vraiment un moment de régal… alors tout n’est pas si idyllique car on avait omis qu’il nous faudrait traverser un tunnel routier de 1km200, évidemment ce passage là n’est pas passionnant du tout (mais tous les tunnels ont des trottoirs donc pas de danger) mais le reste a largement compensé cet inconvénient.

Coup de chance ou destinée, le bus est arrivé à peine 5mn après et nous sommes rentrés de nuit et seuls dans ce bus….

 

BUDGET des 2 jours sur le site de Taroko

  • Rechargement easycard pour les 2 jours: 200 TWD/personne soit 5€/personne
  • Déjeuner au 7/eleven: 105TWD/personne soit 3€
  • Dîner dans le petit resto de pâte de Xincheng : 140TWD/personne soit 4€/personne
  • Chambre double avec SDB privée au Star Ocean Sun Fish: 54€

 

Laisser un commentaire