Cai Be, Ile de Tan Phong

Notre 2ème destination dans le Mekong est la très connue Cai Be. Nous avons décidé de dormir sur une île en face, l’île de Tan Phong accessible en 10mn avec le bac. Nous dormons au Mekong EcoLodge, qui, à mon sens, n’a d’écolo que le nom ( clim dans les chambres, échantillons sous plastique dans les SDB….) mais ça c’est devenu un problème récurrent aujourd’hui où « écolo »fait vendre…L’endroit est moins intimiste que le Mekong Home de Ben Tre, car il y a plus de bungalows et on voit qu’ils sont habitués à gérer des touristes. Cependant les bungalows sont agréables, surtout la salle de bain extérieure avec le bassin à poissons (attention de ne pas leur donner du shampoing …) et le jardin est bien entretenu. Les dîners sont moyens… mais bon il n’y a pas vraiment de choix dans les alentours alors on s’en contente.

Attention avec l’histoire du débarcadère : celui qui est a 2mn à pieds du Mekong Ecolodge est loin du centre de Cai Be (loin dans le sens pas vraiment accessible à pieds)… donc arrivés de l’autre côté il faut que quelqu’un vous y attende car pas de taxi moto en vue …Un moto taxi du centre de Cai Be jusqu’à ce débarcadère vous prendra 40 000VND (soit 1,5). L’autre débarcadère est plus simple car au centre de Cai Be à côté du marché. Mais pour se rendre de là où les bateaux arrivent au Mekong Ecolodge il y a plusieurs kms, pas de taxi … Le Mekong Ecolodge vous prendra 50 000VND/moto pour faire ce trajet. Donc voilà rien de compliqué, il suffit de le savoir.

L’ile de Tan Phong est en fait assez grande mais c’est sympa de s’y promener à velo car c’est vraiment un énorme verger : Durian, ramboutans, mangues, fruits du jacquiers …. et toute la journée, des motos chargées de kg de fruits partent de l’île vers Cai Be (sûrement pour les vendre au marché). On peut facilement aller à la rencontre de ceux qui ramassent les fruits, la récole du durian est évidemment dingue vu le poids du fruits et les épines de la bête….

 

Lors de notre promenade le 1er soir, nous avons aperçu un temple et des enfants en tenue de sport de combat. Nous nous sommes approchés et avons été conviés à assister au cour de VTCT, le prof parlait anglais. Ils nous ont offert du thé et nous les avons regardés dans leur démonstration. Je crois qu’on a un peu perturbé l’attention des plus jeunes, un peu dissipés …

L’ile est un peu touristique et les relations sont moins spontanées mais on a quand même passé de bons moments avec les cueilleurs de fruits et une femme dans un petit resto qui nous préparait un super café ! Quand on s’enfonce un peu plus dans l’île, franchement on ne croise plus grand monde. Le niveau de l’eau était bas lorsque nous y étions du coup les canaux n’étaient pas forcément à leur avantage. Mais encore une fois Cai Bé nous a vraiment plu pour les fruits et la vie agricole qui s’y déroule.

Il y a un petit temple Cao Dai (cette religion spécifique au Vietnam) qu’on reconnait par l’oeil sur la façade:

Et encore quelques vieilles bâtisses ou temples qui donnent du charme à l’île:

 

On peut facilement rester s’y promener 1 journée à velo, l’ambiance est calme et on trouve toujours un petit détour à faire pour un pont, un verger, un temple ou un simple petit café (on est dans le Mekong, il fait chaud donc il faut faire des pauses!).

BUDGET pour un séjour à Cai Be

  • Bac Cai Be – Tan Phong : 2500VND/personne et 2000VND/mot0
  • Location de vélo: gratuit
  • Dejeuner dans un petit resto local: 30 000VND/personne soit 1,15€/personne
  • Cafe Sua Da: 10 000VND soit 0,40c
  • Dîner au Mekong Ecolodge : 160 000VND/personne soit 6€
  • Nuit en bungallow au Mekong Ecolodge : 33€/nuit avec les PDJ

One Reply to “Cai Be, Ile de Tan Phong”

  1. […] CAI BE: 2 nuits – 2ème étape, la petite île de Tan Phong en face de Cai Be. Nous avons dormi au sympathique Mekong Ecolodge pour 33 euros/nuit pour 2 avec les PDJ. On peut se promener sur l’île en vélo, pas simple de suivre un tracé car il n’y a pas de plan et google map est vite perdu mais ce n’est pas grave la vie locale est suffisamment agréable et intéressante pour se laisser porter ! Nous avons également pris le bac pour une virée en vélo autour de Cai Be à la recherche de ces belles anciennes demeures coloniales. […]

Laisser un commentaire