A la recherche des anciennes maisons de Cai Be

Ce matin, nous décidons de mettre les vélos sur le bac et d’aller à la recherche des veilles maisons de Cai Be qui se situent le long de la rivière.

Bon on pensait en voir plus ou disons plus facilement … mais ce n’est pas si simple. Beaucoup sont au fond des jardins et privés évidemment. Seules celles ouvertes au public sont vraiment visibles : toutes proposent une mini-visite, et surtout restauration (plutôt pour les groupes) et quelquefois chambres à louer. Cependant la balade à vélo est agréable d’autant qu’on commence et on termine par le marché de Cai Be plutôt animé !

Nous avons donc visité la maison de Ba Duc, l’extérieur quand on arrive est vraiment prometteur : beau jardin, belle façade… une pièce avec quelques anciens meubles et portraits… Pour visiter le reste de la maison, le proprio demande 15 000 VND/personne. Ce n’est pas grand chose évidemment mais en fait ça ne vaut pas le coup … le plus beau est à l’entrée, le reste, qui comprend la partie chambres et le jardin avec tables pour la restauration des groupes de visite, n’a aucun charme, tout est moderne et pas franchement réalisé dans le soucis du bon goût ….une partie n’est pas terminée, on ne sait pas trop ce qu’il a voulu faire mais c’est moche et inachevé. Bref on aurait du se contenter des extérieurs !

Sur le retour, nous nous arrêtons à l’ancienne maison de Mr Vo. Là encore tout est aménagé pour les visites de groupes, on entre même par les cuisines du resto ! La maison de l’extérieur est moins clinquante que celle de Ba Duc mais elle a son charme tout en bois. On peut visiter la première pièce avec les meubles et portraits de famille et c’est tout. Bon c’est sympa mais ça prend 10mn !

Nous étions en route pour rentrer sur notre petite île en face, d’autant que la chaleur commençait à être intense quand nous nous sommes arrêtés pour regarder un petit temple. Jusqu’ici rien de dingue. Mais il y avait un petit papi juste à l’encablure de la porte qui nous faisait signe de le suivre. Il était tellement beau : un petit Hô Chi Minh (bon tel que je l’imagine dans ses vieux jours). Il nous a ouvert les portes de son petit temple, je dis « son » car il y a son lit de camp dedans … et était assez fier de nous le faire visiter. Ce monsieur avait quelque chose de très touchant, des gestes délicats et un sourire timide…. il était adorable, dommage que nous n’ayons pas pu échanger plus…

 

Cai Be n’est pas notre coup de coeur dans le Mekong mais ça reste un endroit sympa, surtout pour des promenades à vélo au milieu des vergers et des petites maisons cachées. On se souviendra quand même longtemps de ce prof d’art martial, de cette mamie qui nous faisait le café et de ce papi dont le regard, je trouve, en dit long…Pour nous, départ demain pour une croisière de 3 jours qui va nous amener jusqu’à Chau Doc, à la frontière avec le Cambodge.

 

Laisser un commentaire