Hanoi de la déception à l’acceptation ….

Hanoi, comme pour beaucoup a été notre porte d’entrée au Vietnam et notre point de chute entre différentes étapes. Nous y avons passé en tout 8 jours … et je dois dire honnêtement qu’au premier abord ça n’a pas été le coup de foudre … Toujours ce vieux problème du fantasme, j’entendais parler d’Hanoi depuis si longtemps, j’ai vu tellement de photos … que je m’étais imaginé le Lac Hoa Kiem au charme désuet haut lieu de la littérature et de la poésie Vietnamienne, la ville aux vieux bâtiments désuets et charmants, des Vietnamiens intellectuels se réunissant dans des petits cafés (oui j’ai lu trop de Duong Thu Huong aussi )… bref je crois que j’avais embelli la situation du coup les 1ers jours je suis revenue sur terre… et je me suis pris dans les yeux un lac plutôt crade, des détritus, des odeurs diverses et variées, une partie de la ville transformée en quartier à backpapers abreuvés le soir et alpagués par des serveuses aux t-shirts 333, la pauvreté des femmes qui tentent de survivre en vendant des breloques sur le trottoir… bref fini la carte postale, retour en Asie du Sud Est ! S’ajoutait à cela, les 1ers jours, une forte pollution, rendant l’air assez irrespirable, le ciels très bas et gris …

Mais en y revenant à plusieurs reprises, en changeant de quartier surtout, en arpentant à pieds des kms de ville je me suis réconciliée avec Hanoi et je l’ai acceptée telle qu’elle est. J’en suis venue à aimer le désordre, la vie intense dans les rues, le côtoiement du propre et du sale, du neuf et du délabré.. J’ai aimé cette ville sans cesse en mouvement, les joueurs de Badminton à 5h30 du matin, les séances de rire en fin de journée autour du lac, les restaurants improvisés sur le trottoir. J’ai aimé arpenter les trottoirs défoncés qui ont souffert comme l’Histoire de ce peuple, m’asseoir sur un petit banc en plastique et regarder les Vietnamiens vivre et faire leur business… J’ai fuit le Old Quarter sans intérêt lui préférant des quartiers plus tranquilles. J’ai adoré ses marchés colorés et odorants, le bruit de la vie, au final oui j’ai aimé Hanoi mais heureusement que nous y avons passé du temps sinon je crois que je n’aurais pas écrit ça …

Séance de rire au Lac Hoa Kiem avec le coach

Difficile de décrire les journées à arpenter les rues parce que nous n’avons pas souvent suivi de plan ou de programme, nous avons souvent exploré les rues, une rue en amenant une autre…La ville regorge de petits ou grands marchés hauts lieux d’animation.

Les rues sont toujours animées, des vendeurs de tout sont là du petit jour jusqu’au soir…

Et les rues elles-mêmes sont des mélanges et des associations quelquefois incongrues et surprenantes…des fils pendent de partout, des temples pris entre des buildings, de veilles maisons coloniales se cachent à l’angle d’une rue, un temple cache un marché ou un restaurant de rue, le moindre espace est utilisé et les trottoirs sont des lieux de vie.

Mais ce qui marque à Hanoi c’est évidemment tous ces stands de rue…. c’est absolument génial …

Dès le 1er jour, nous avons réalisé un food tour le 1er jour histoire de nous plonger dans la cuisine vietnamienne. Nous nous sommes fiés à Tripadvisor et avons réservé chez Hanoi Street Food Tour un tour privé car je suis végétarienne… Moon, notre guide, était vraiment sympa, ça a duré 3h mais la petite déception c’est que nous sommes restés dans le Old Quarter du coup que des adresses un peu touristiques et on voyait se suivre les food tours … ce n’est pas trop ce qu’on recherche quand on prend un food tour mais disons que nous avons appris pas mal de vocabulaire pour commander végétarien ce qui nous a été utile pour la suite du voyage !!

Nous avons quitté Hanoi en décembre, à l’approche de Noël, laissant la pluie du nord pour un peu plus de chaleur …

Nous avons dormi dans 3 hôtels lors de nos séjours :

  • Momento homestay: la localisation est sympa, à quelques minutes du lac mais pas dans le quartier backpapers (ce qui est positif). Malheureusement l’accueil est bof, pas super sympa, on ne l’a vue qu’à notre arrivée puis plus personne pendant 2 jours … mais surtout la chambre n’est pas propre, ménage pas fait et draps de lit tâchés… dommage car ça pourrait être mignon. Chambre double avec SDB (pas de PDJ): 23€/nuit
  • Hanoi Prime Center : l’hôtel est plus éloigné mais on peut aller au centre sans problème à pieds, le quartier est populaire c’est sympa. Il est en dehors du quarter backpapers ce qui est encore une fois un avantage ! Mais c’est sans charme, chambre « froide »mais propre et bien équipée. Seul petit bémol pas de fenêtre… En revanche PDJ vraiment pas terrible et dans une salle déprimante, mieux vaut aller le prendre dehors ! Chambre double avec SDB et PDJ : 23€/nuit
  • Essence Palace Hotel et Spa: à la base on l’avait évité car en plein dans le quartier backpapers…. mais au final il représente un excellent rapport qualité/prix et on n’est pas dans la rue des bars donc ça va. L’accueil est au petit soin (surtout Lily avec qui nous avons passé de supers moments un amour). Les chambres sont hyper propres, agréables, bien équipées. Nous avons testé le PDJ buffet inclus dans notre 1ère nuit il est très bien mais cher. Cependant la comparaison avec les deux autres hôtels n’est pas honnête puisque le budget est plus du double …. mais si nous retournons à Hanoi c’est sûrement là que nous dormirons! Chambre double avec SDB privée et sans PDJ: 55€/nuit
Avec la géniale Lyli !!

 

Quelques prix sur Hanoi: 

  • Carte sim : 13$
  • Taxi de l’aéroport au centre: 13$ (via le homestay)
  • Pho dans un petit restaurant : 70 000 VND soit 2,70€ mais dans la rue c’est 15 000 VND soit 0,50c
  • Banh my : 20 000VND soit 0,80c
  • Food tour 30$/personne
  • Banh cuon (yummmmmmi) pour 2 : 114 000VND soit 4€
  • Laundry: 90 000 VND soit 3,5€

 

Laisser un commentaire