Autour du lac Thang dans la région de Cao Bang

Pour ce 2ème jour à Cao Bang nous hésitions à aller visiter Pac Po et toutes les reliques liées aux années de vie d’Hô Chi Minh dans le coin ou bien aller nous promener vers le lac Thang Hen. Après en avoir discuté avec notre hôte c’est cette 2ème option que nous avons choisie.

Nous reprenons donc la même route que la veille mais bifurquons avant. Notre hôte nous a fortement recommandé un endroit qui va nous subjuguer (si, si c’est le mot). On a même hésité à en parler parce que c’est tellement beau, préservé … disons que nous ne mettrons pas le nom, ceux qui vraiment sont motivés le trouveront ! Après une piste au milieu des pics karstiques, on arrive sur une vue de dingue: un pic avec un trou au milieu, entouré d’une pelouse dont l’herbe est si belle qu’on hésite à marcher dessus… des chevaux, des buffles … et même un petit « canyon » qui traverse cette prairie .. nous sommes sous le charme, il n’y a pas un bruit. Seulement un pêcheur dans son petit lac.

 

On peut voir de beaux carrelets chinois. Nous passons du temps à marcher dans ce décor un peu irréel et si calme, c’est un vrai bonheur! Au retour, quelques Vietnamiens qui sont en train de faire un pique nique nous proposent de nous asseoir avec eux et de partager leur déjeuner – et leur alcool de riz- c’est vraiment très sympa. Ils ne parlent pas trop anglais mais on arrive à comprendre qu’ils sont originaires d’ici mais vivent à Hanoi.

Nous finissons par reprendre la route mais sincèrement, un peu comme lorsque nous étions dans le potager dingue la veille, nous avons du mal à partir. Décidément cette région nous réserve de belles surprises !

Nous nous rendons ensuite au lac Thang Hen, assez connu et vanté. Normalement c’est un très beau lac alimenté par des grottes souterraines qui communiquent entre elles … bon je ne sais pas, on a du louper le truc, tout était en vietnamien du coup il nous a sûrement manqué une information … toujours est-il que nous sommes arrivés là, avons déposé notre moto au parking – qui semblait plutôt abandonné, comme le reste d’ailleurs- nous sommes entrés avons longé ce qui est censé être un café, puis des chambres d’hôtel … et avons fini par arriver au bord du lac. Sympa ok mais ce n’est pas si dingue. On a tenté de trouver un chemin pour en faire le tour mais en vain, au lieu de ça nous sommes tombés sur la piscine abandonnée du concept… bref on a vu le lac, et heureusement que nous n’avons pas écourté notre visite précédente pour ça parce que nous aurions été déçus…

Nous reprenons la route et profitons encore du paysage si beau et encore tellement préservé de Cao Bang. Comme expliqué précédemment nous n’avons pas été emballés par Tam Coc quand nous y étions mais je dois dire qu’après la (trop courte) visite de Cao Bang, Tam Coc pour nous se place encore plus loin derrière… peut-être parce qu’ici pas de bétonnage intempestif, pas de tourisme de masse, on peut profiter tranquillement d’un paysage incroyable…

Pour la seule et unique fois de ces 3 mois au Vietnam nous allons prendre le bus de nuit pour retourner sur Hanoi… bon pour le prix on ne peut pas se plaindre mais disons que ça gratte, on ne dort pas super bien, on a passé l’âge d’économiser trois francs six sous pour se taper ce genre de transport !

BUDGET:

  • Location de moto à l’Eco Homestay Cao Bang : 150 000VND/jour soit 6€
  • Essence pour la journée : 45 0000 VND soit 2€
  • Bus de nuit pour Hanoi : 230 000 VND/personne soit 9€

 

Laisser un commentaire