De Ha Giang à Dong Van sans moto

En arrivant à Ha Giang on avait en tête évidemment de louer une moto et de s’élancer cheveux aux vents sur la fameuse loop dont beaucoup de voyageurs vantent les mérites – oui car la loop d’Ha Giang n’est plus vraiment une destination secrète aujourd’hui, pour dire vrai c’est même la région des montagnes du nord où nous avons croisé le plus de voyageurs indépendants ! -. Mais c’était en novembre 2018 et l’interdiction de louer des motos à des étrangers non détenteurs du permis moto venait de tomber. Depuis notre hébergement d’Ha Giang, nous avons appelé et fait appeler des loueurs mais en vain, malgré notre permis international, aucun loueur n’accepte … Un peu déçus, un peu résignés, nous prenons un taxi depuis notre homestay pour le centre-ville afin de choper la navette de 11h. A peine posés sur le trottoir à attendre le van, on nous aborde pour nous proposer de louer une moto « comme ça ». Nous nous renseignons et grosso modo la personne nous explique qu’il nous loue une moto, qu’on s’engage à payer minimum 3 jours, que si on est pris au barrage à la sortie de la ville et obligés de revenir, on paiera quand même les 3 jours. Nous lui demandons le pourcentage de risques d’être pris dans les filets des contrôles, il nous dit 50/50 et nous conseille d’attendre demain matin pour partir vers 6h, avant que les policiers ne s’installent … On hésite et finalement on opte pour le bus car notre objectif est de rejoindre Cao Bang ensuite : si on loue une moto, on est obligés de revenir à Ha Giang et de repartir vers Cao Bang alors que sans moto on pourra continuer notre chemin. On espère pouvoir louer une moto à Dong Van pour sillonner les alentours, on verra bien…

Avec toutes ces tergiversations, on a failli louper le van, heureusement on prend les 2 dernières places ! La question maintenant est de savoir si on fait le trajet en 2 jours avec arrêt à Tam Son ? Au début on se dit que oui et puis au final non, parce qu’on n’est pas sûrs d’y trouver une moto pour sillonner les alentours donc on fait le trajet jusqu’à Dong Van…. Nous verrons évidemment le Quan Pass mais ne nous arrêterons pas. Le trajet avec le mini van nous a pris 5h pause déjeuner et livraison des colis compris. Mais s’est vite passé car le paysage est beau, surtout la 2ème partie après Tam Son,  et parce que l’aide chauffeur était sympa et drôle !

Evidemment quand on fait le trajet en van on ne peut pas s’ arrêter faire des photos et admirer le paysage quand ça nous chante … nous l’aurions aimé quelquefois ( d’ailleurs désolés pour les photos elles ont été faites dans le bus pour donner une idée du paysage ….) d’un autre côté cette partie de la route est pas mal fréquentée, entre autres par de gros camions chargés, elle était en travaux, et très en virage donc on l’a trouvée assez dangereuse (alors que parallèlement plusieurs jeunes nous ont dit qu’ils n’avaient jamais conduit de scooter ni moto avant de la louer à Ha Giang et de faire cette loop … ça nous paraît vraiment risqué !!). Au final nous sommes arrivés à Dong Van facilement, sans stress et sans fatigue, ça nous semble une solution tout à fait acceptable ( d’autant que si l’argument à y opposer est le fait de « profiter »de la route, c’est plutôt assez drôle car les voyageurs croisés qui font la loop en 3 jours avec la go pro fixée au casque ne s’arrêtent pas, ils foncent et tournent juste la tête pour filmer … pas sûr que ce soit plus profitable …).

A Dong Van nous sommes allés payer le permis de séjourner, normalement il est obligatoire mais on sait que peu de personnes le demande … on voulait juste ne pas être embêtés à Meo Vac pour trouver un hébergement s’ils l’avaient exigés…. en réalité, personne ne l’a demandé ….

La ville de Dong Van n’est pas un petit village de montagne isolé …. non,  non il ne faut pas imaginer cela… c’est une ville assez touristique (Vietnamiens comme étrangers), avec une tendance ambiance backpapers motards: son petit (tout petit) centre ancien est mignon et propose quelques petits restos… c’est sympa mais on a vite fait le tour … ça tombe bien on ne vient pas ici pour rester en ville ! Demain nous louerons une moto, trouvée sans aucune difficulté, pour visiter les alentours …En attendant nous prenons nos quartiers au Green Karst qui a l’avantage d’être bien placé, juste dans le vieux centre avec des chambres propres et un petit roof top sympa.

 

BUDGET :

  • Mini Van de Ha Giang à Dong Van : 100 000 VND/personne soit 4€
  • Permis de visite : 220 000VND soit 8,50€
  • Chambre double avec SDB privée au Green Karst: 13$ pour 2 sans PDJ

One Reply to “De Ha Giang à Dong Van sans moto”

  1. […] nous allons à Cao Bang pour la suite de notre périple. Nous aurons donc passé 1 jour pour relier Dong Van depuis Ha Giang  en mini van, puis 1 journée de moto autour de Dong Van et jusqu’à la […]

Laisser un commentaire