Croisière 3j/2n sur la Baie Tu Long : jour 1

Quand on prépare un voyage au Vietnam, il y a toujours un moment où arrive le sujet de la Baie d’Halong… certains diront que c’est un incontournable, d’autres que c’est une machine à touristes, pour les uns on retiendra le coucher de soleil alors que d’autres n’ont de cesse de parler de la pollution qu’engendre le business des croisières, on pourra trouver les fans de Cat Ba qui estiment qu’elle est plus authentique que les autres ou bien ceux d’Halong Bay qui revendiquent le confort des bateaux …. Bref on se perd un peu !

Pour un article explicatif et clair (parce que je ris toujours de ceux qui expliquent que Cat Ba c’est la mieux, que les autres sont polluées et dénaturées alors qu’ils n’y ont jamais mis un pied… il y a comme une vérité qui s’est créée sur les forums et blogs des voyageurs : Cat Ba pour les voyageurs, Halong Bay pour les touristes (encore ce fameux débat qui me fait doucement rire surtout quand tu t’aperçois que sur un pays comme le Vietnam en fait tout le monde fait le même circuit voyageurs, backpapers, touristes …bref). Mais donc je disais pour parler des 3 baies, encore faut-il les avoir toutes tester et pouvoir synthétiser les avantages et inconvénients de chacune, et ça se trouve ici: article sur les 3 baies à Halong

Après donc lecture de tous ces articles, nous avons d’une part décidé d’y aller et d’autre part choisi la Baie Tu Long car on ne voulait pas prendre le risque de nous retrouver dans la sensation du trop gros tourisme de masse qui aurait gâché le moment, mais on voulait de la qualité et on était sûrs de la trouver avec Indochina Junk: quitte à visiter un endroit touristique (on savait que ce n’était pas là qu’on ferait la rencontre du voyage, ni qu’on aurait la sensation de l’aventure) autant le faire qualitativement d’autant qu’ils affichent une politique sociale et responsable (évidemment on n’est jamais sûr que ce ne soit pas que du marketing mais bon si c’est vrai autant l’encourager).

1er jour… ciel gris, pas de pluie mais on s’attendait au pire !

Et c’est comme ça que nous sommes tombés sur les fesses …. contrairement à Tam Coc où j’attendais beaucoup (trop) et j’ai été (un peu) déçue, je m’étais dit que Halong c’était quand même bien surfait et qu’il ne fallait pas trop en attendre … erreur ! Honnêtement c’est magnifique, c’est calme, c’est hors du temps…

Le lendemain un soleil magnifique et un grand ciel bleu !!!

Tout commence la veille de notre départ, je reçois un mail d’Indochina Junk indiquant que nous sommes les seuls clients à effectuer la croisière 3j/2n et donc que nous sommes surclassés sur la jonque privée l’Amour: en bref, nous avions réservé sur une jonque de 4 cabines (8 personnes) et sommes surclassés sur une jonque avec 1 cabine donc il n’y aura que nous (normalement la croisière sur cette jonque coûtait 367$ de plus par personne !). Et normalement le transfert n’est pas inclus dans ce package mais il l’était dans le nôtre donc idem c’est cadeau …. ça commence pas mal !

La navette vient donc nous chercher à notre hôtel d’Hanoi, trajet jusqu’aux bureaux d’accueil à Tu Long d’Indochina Junk: on nous installe dans un petit salon jusqu’à ce que notre guide vienne nous chercher pour nous emmener jusqu’à la barque qui nous amène jusqu’à la jonque. Bon écrit comme ça j’oublie de mentionner qu’à ce moment là ça fait quand même tourisme bien développé : on est quand même bien nombreux à attendre dans les salons car il y a ceux qui vont embarquer et ceux qui viennent de débarquer … honnêtement à ce moment là, je me demande si on a bien fait …

Nous montons sur la jonque qui est quand même super mignonne: sur le pont notre petite table où nous prendrons les repas, au-dessus un super espace pour profiter de la vue de dingue sur les pics karstique, puis un petit espace intérieur avec une table s’il ne fait pas suffisamment beau pour manger dehors, notre chambre avec des hublots sur la mer, une petite salle de bain tout confort et ensuite la partie pour l’équipage de 4 personnes : notre guide, le pilote, l’aide pilote/mécanicien et le cuisinier.

La croisière commence vers midi donc direct on te sert à manger pendant que la navigation commence. Comme nous mangeons dehors nous profitons de toute la vue et ce sera toujours ainsi …. royal ! Bon le début de la navigation est sympa mais tu longes un moment la ville avec des buildings et surtout tous les bateaux partent en même temps donc à ce moment là tu vois pas mal de bateaux (et encore sur Tu Long il y a peu de bateaux autorisés). Mais plus on s’enfonce dans la baie, plus ça devient beau, moins on voit la ville, les autres bateaux et plus on s’imprègne et on mesure la chance d’être là !

Vers 15h on arrive sur la même petite île que tous les bateaux qui naviguent ici: débarquement, petit tour dans une grotte, quelques points de vue et tour en canoë cayak… pour ce dernier on n’était pas super partants mais notre guide si, du coup nous y sommes allés et finalement on a adoré car les autres groupes (plutôt d’un certain âge) n’ont pas voulu le faire du coup nous étions seuls et c’était agréable.

Photo prise par notre guide avec le téléphone
Photo prise par notre guide avec le téléphone

Comme on le voit sur les photos, le temps n’est pas au top le premier jour mais heureusement le lendemain c’est l’apothéose et c’est clair que ça changera tout…

Puis la navigation reprend jusqu’au point d’ancrage du soir: contrairement à ce que j’avais imaginé, tous les bateaux s’ancrent au même endroit, dans un endroit protégé du vent donc on n’est pas seuls. Mais l’espace est grand et finalement on ne voit que 4 ou 5 bateaux autour de nous, ce n’est donc franchement pas un problème. Au fur-et-à mesure que la nuit arrive, on distingue de moins en moins nettement les paysages, seuls restent les ombres de ces gros pics qui nous entourent…

Nous profitons de ce calme sur le pont …. et nous mesurons le bonheur de pouvoir être là.

 

One Reply to “Croisière 3j/2n sur la Baie Tu Long : jour 1”

  1. […] là c’est radical, on descend et on se débrouille… même lors de notre croisière avec Indochina Junk , qui brasse pourtant de la quantité, on finit la croisière dans un petit salon avec un thé […]

Laisser un commentaire