17 jours aux Seychelles: budget, itinéraire et notre feedback

Période: Janver-février 2018, soit en pleine période de pluie normalement. Nous avons eu 2 journées de grosse pluie continue, quelques autres averses mais rien qui n’empêche de profiter. En revanche, le ciel a souvent été assez couvert. La température était agréable, pas trop chaud, avec souvent un petit vent frais. La température de l’eau était bonne également. Et surtout il n’y avait pas beaucoup de monde, c’était plus calme ce qui est bien agréable.

Départ de Mahé sous la pluie

Algues, courants, plages … : c’est un peu bête mais quand on part pour une destination comme les Seychelles, on ne s’imagine que des belles plages de sable avec une mer lisse où s’adonner au snorkelling comme des petits fous … oui; mais non; Il faut s’informer sur les courants avant de choisir la côte sur laquelle on élira domicile car selon les saisons, certaines plages ne sont pas praticables en raison des algues et/ou des courants. Et aux Seychelles il y a en fait pas mal de plages inappropriées pour la baignade à cause de forts courants. Par exemple à Mahé en janvier-février, les plages de la côte ouest et nord ne sont pas praticables, trop de courants. A la Digue, pas possible de se baigner sur la côte nord et est. Et à Praslin des plages comme Anse Lazio ou Anse Georgette, réputées comme très belles, étaient difficilement praticables en raison des courants … c’est toujours bon à savoir !

On ne le devine pas sur la photo mais difficile de se baigner ici à cause des courants et rouleaux …

Budget: malheureusement, j’ai perdu ma page avec tout le détail des dépenses … donc je ne vais pas pouvoir détailler autant que d’habitude le budget…

Nous avons dépensé 96€/personne/jour (sans les vols internationaux mais avec les transports inter-îles)

Le logement est clairement le budget le plus élevé du voyage et pourtant nous n’avons pas dormi dans des hôtels. On peut sûrement faire moins cher mais nous voulions un peu de confort quand même ! Nous avons loué un petit studio à Mahé (Domaine de Bacova ) qui était très agréable. Puis une chambre en B&B à la Digue (Liane de May) qui a représenté un assez mauvais rapport qualité/prix mais c’est un peu le cas partout sur l’île…Et enfin un très bon Airbnb (Relax) à Praslin (mais relativement cher quand même).

Notre petit terrasse à Bacova

Ensuite la nourriture a représenté un budget assez important pour un voyage « sac à dos » – sens du mot à prendre ici dans le sens pas d’hôtel-ressort avec pension complète ou 1/2 pension – d’autant que la qualité n’était pas (ou très rarement) au rendez-vous. Pour les végétariens c’est clairement pas la joie de trouver des plats corrects : la meilleure option reste les take aways mais ce sera assez répétitif – surtout si c’est la solution midi et soir !. Dans les restos il faut rapidement compter autour de 13€ le plat de base mais à ce prix c’est souvent une cuisine moyenne et assez insipide. La nourriture restera notre grosse déception des Seychelles. Quelques bonnes adresses cependant: excellente pizza au Kafe Kreol à Mahe totalement artisanale, le restaurant Belle vue à la Digue, le restaurant les Rochers à Praslin celui-ci est exceptionnel (cher mais la vue est belle, l’accueil et le service parfaits et la nourriture délicieuse).

Les Rochers à Praslin

Pour la location de voiture (sur Mahé et Praslin) et les transports inter-îles, nous sommes passés par le site internet Seychelles réservation, on peut tout réserver et on reçoit par mail les vouchers, c’est pratique. Autant on a trouvé les transports en avion pas trop cher (61€/personne entre Praslin et Mahé), autant les prix en bateau sont exagérés… mais bon il n’y a pas de choix donc on fait avec…

Transport aérien inter îles

Au final, les Seychelles on en a pensé quoi ? On risque de s’attirer les foudres de certaines personnes et on en est bien désolés mais un blog ne reflète que l’avis des personnes qui l’écrivent et n’est en rien une vérité absolue … donc nous allons donner notre avis.

Les Seychelles pour nous ce n’est pas une destination extraordinaire, nous y sommes allés c’était sympa mais ça ne fait pas parti des endroits où nous avons envie de retourner (comme São Tome par exemple si on parle d’île). Si on lui reconnaît quelques bons points: plages sympas et mer chaude, assez propre (encore qu’il y a des endroits « à plastique »), pas trop de bétonnage des côtes, ambiance relax, aspect sécuritaire non négligeable, une belle végétation luxuriante et la découverte des Cocos Fesses on s’étonne quand même de leur réputation paradisiaque … Les plages ne sont pas les plus belles que nous ayons vues (et encore on n’a pas vu des endroits comme la Polynésie, les Maldives ou même les Philippines ..) , les fonds en snorkeling sont plutôt décevants ( à cette saison du moins à priori ce n’était pas la meilleure saison), l’accueil Seychellois est sympa mais pas non plus extra, disons plutôt qu’il n’est pas dépourvu d’intérêt et rares sont les rencontres fortuites et désintéressées, l’hébergement est de qualité moyenne pour des prix élevés, ne parlons pas de la nourriture là c’est clairement abusé: parce qu’on mange aux Seychelles on doit tout payer plus cher mais sans qualité … voilà globalement notre ressenti peut se résumer comme ça: t’es au Seychelles donc forcément tout se désigne avec du superlatif (trop beau, plus belle plage du monde …) mais sans forcément un rapport avec la réalité/qualité ( ou une forte proportion à l’exagération). Disons que pour nous c’est une destination surfaite. Et le pire pour nous a été au niveau des randos, grosse déception, car contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire, très peu de randos sont entretenues/accessibles (alors qu’il y a du potentiel mais ça ne doit pas être un tourisme qui rapporte assez). En fait on ne souhaite pas orienter le tourisme sur la rando, c’est clairement dirigé plages, excursions (hors de prix) snorkelling et resort-hôtel … Bon on n’a pas non plus passé des vacances horribles ce n’est pas ça mais on s’est ennuyé: si tu n’es pas dans l’optique plage-mer-hôtel-buffet, les Seychelles c’est 10 jours max sinon on tourne en rond. Et il semblerait que le plus beau soit en fait réservé aux plus riches sur des îles privées mais hors de prix…

Quelques petite choses à savoir et dont on ne parle pas forcément:

  • Il y a beaucoup d’araignées aux Seychelles, et pas des petites. Le pire étant la Digue où elle sont en permanence dans toutes les rues, suspendues entre les arbres, les poteaux électriques … bon rien d’insurmontable mais étrangement personne n’en parle, sûrement parce que lorsqu’on passe son temps dans son hôtel et sur la plage on ne les voit pas mais c’est la 1ère fois qu’on en voit autant dans la rue sur une île …
C’est ça un peu partout à la Digue dès que tu mets le nom dehors … mais bon on finit par s’y faire !
  • Beaucoup de plages sont payantes d’accès ou restreintes: officiellement elles ne le sont pas mais en fait soit pour y accéder il faut passer par un parc payant (Anse Source d’Argent), soit un hôtel s’est « approprié » la plage et donc il faut demander l’autorisation pour traverser la plage et y accéder
Anse Georgette pour laquelle il faut demander une autorisation à l’hôtel et s’inscrire sur une liste …..
  • Les tortues terrestres sont un des animaux phares des Seychelles, destination qui se veut « protection de la nature », « destination verte » … mais étrangement ça ne choque personne de les voir s’entasser dans des enclos …ça fait de la peine  et ça devrait tout simplement être interdit dans des îles qui se veulent écolos ….
Pour nous les Seychelles c’est un peu comme cette tortues au milieu du plastique dans la nature: beaucoup de blablas et de promesses mais pas toujours tenues …

 

 

 

3 Replies to “17 jours aux Seychelles: budget, itinéraire et notre feedback”

  1. Commentaire intéressant et pertinent…c est bien d avoir un témoignage qui ne va pas dans le sens commun, d autant qu il est argumenté…En tant que fan des plus belles plages et en ayant visité quelques unes fameuses (polynésie Maldives, Indonésie…) j aimerai pas être déçu…

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire. Après il est vrai que je ne lis que du positif sur les Seychelles donc peut-être que nous n’avons pas choisi la bonne saison, peut-être que nous avions trop d’attentes … je ne sais pas … peut-être simplement qu’on n’est pas fait l’un pour l’autre… heureusement que nous ne sommes pas tous amoureux des mêmes endroits sinon ce serait problématique lol ! Je ne connais pas la Polynésie mais c’est un de mes rêves je suis sûre que c’est vraiment autre chose car il y a un aspect culturel, nature…. un jour sûrement !

  2. oh oui, je m’en souviens de ces bestioles impressionnantes dans un tel lieu…

Laisser un commentaire