Bande de Caprivi

5 jours de traversée, janvier 2018

Afin de nous rendre au parc de Chobe, nous avons traversé la Bande de Caprivi:

  • Depuis Etosha, arrêt à Grootfontein au Roy’s Rest Camp, pour couper la route avant d’entrer dans la bande de Caprivi. 200km, 3h de route facile, pas d’intérêt particulier c’est surtout un point de ravitaillement.
La déco originale du Roy Rest Camp
La déco originale du Roy Rest Camp
La déco originale du Roy Rest Camp
  • 1er arrêt à Bagani au Nunda River Lodge, 2 jours sur place puis 1 nuit (au retour) au Mahango Safari Lodge. Depuis Grootfontein 400km, 5h de route.
Terrasse du Nunda river lodge avec vue sur les hippos !
  • 2ème arrêt à Shakawe au Drotsky’s Cabine, 1 nuit sur place. On est côté Botswana auquel nous avons accédé via le parc de Mahango. Depuis Bagani, 70km mais comme on traverse le parc cela prend plusieurs heures !
Mahango Parc
Promenade sur l’Okavango depuis le Drotsky
  • 3ème arrêt à Kongola au Namushasha Lodge, 2 nuits sur place. Depuis Shakawe 280km en plus ou moins 5h car on retraverse de nouveau le parc de Mahango pour retourner côté Namibie
Namushasha Lodge
  • Arrivée à Kasane, au Chobe Safari Lodge. Depuis Kongola, 260km soit presque 5h de route !

Traversée de Caprivi: la traversée de la bande de Caprivi est assez simple, c’est une route asphaltée, toujours toute droite ! Beaucoup de discussions tournent autour de « l’insécurité » de la Bande de Caprivi, nous ne nous sommes jamais sentis en insécurité pendant cette traversée mais il est vrai que, comparativement au reste du pays, on traverse ici beaucoup de villages et on croise donc pas mal d’enfants et de Namibiens.

Selon nous, l’intérêt de Caprivi ne réside pas tant dans le paysage, qui n’est pas aussi impressionnant et magnifique que le sud de la Namibie et qui est assez redondant, que dans les parcs qui permettent de rencontrer des buffles, hippopotames, crocodiles, éléphants en grande quantité et de façon assez intime puisque peu fréquentés. On y vient pour la faune incroyable !

Koudou à Mahango
Buffles à Mahango
Phacochère de Caprivi
Mokoro sur l’Okavango
Croco au repos !

Aller simple ou aller-retour ? Quand on souhaite intégrer cette partie dans le voyage, se pose la question du retour, de la voiture…. En fait il y a 2 possibilités: faire le trajet que dans un sens et dans ce cas laisser la voiture à Kasane et de là reprendre l’avion (ou bien arriver à Kasane, y prendre la voiture et la rendre ensuite à Windhoeck), dans ce cas il y a des frais d’abandon de véhicule qui se montent autour de 600€. Ou bien faire l’aller-retour, ce que nous avons choisi de faire pour 2 raisons: d’abord parce qu’on voulait visiter le Waterberg, le CCF et Okonjima et du coup revenir en voiture jusqu’à Windhoeck nous arrangeait (puisqu’au départ nous étions descendus directement vers le sud). Ensuite parce qu’on s’est dit que pour le prix de 600€ de frais d’abandon + billets d’avion de Kasane à Widhoeck, on préférait garder la voiture quelques jours de plus pour en profiter encore (évidemment cette solution s’avérait possible car nous avions le temps et pouvions allonger d’une petite semaine).

Popa Falls, plus des rapides en fait que des chutes …

Le retour a été assez rapide: depuis Kasane on a passé une nuit au Namushasha, puis une nuit à Bagani, soit traversée de la Bande de Caprivi en 2 jours, évidemment c’est trop rapide pour visiter mais comme on l’avait déjà fait dans l’autre sens en 5 jours pas de soucis. En partant tôt le matin, on arrivait dans l’après-midi pour avoir le temps de se détendre dans les campings.

Les hippos du Namushasha

Formalités administratives passage Botswana: Nous sommes entrés (et sortis) 2 fois au Botswana:

  • 1ère fois pour aller de Bagani à Shakawe en traversant le parc de Mahango: dans ce cas on traverse le Parc de Mahango, à savoir que si vous précisez à l’accueil du parc que vous traversez pour aller au Botswana, vous ne paierez pas les frais …. Après le parc on arrive directement à la frontière. Le passage est surtout administratif, on remplit les dossiers, on paie les frais de véhicule: 300 rands sud africains (ici le $N n’est pas accepté) pour un double-entrées, et voilà on est au Botswana !
Éléphant de Namibie ou du Botswana ??
  • 2ème fois pour entrer à Kasane: là aussi c’est assez simple, en suivant la route qui vient de Caprivi on tombe forcément au Botswana. D’abord il faut remplir les papiers pour sortir de Namibie puis remplir les papiers (et payer si ce n’est pas déjà fait) pour entrer au Botswana. Sans oublier le fameux cordon alimentaire: inspection de la voiture pour que ne passent ni œuf, ni laitage, ni viande et on doit passer toutes les chaussures (visibles) dans un produit décapant, ainsi que les roues de la voiture. Selon le monde et la file d’attendre ça peut quand même prendre du temps donc mieux vaut être large !

Coups de cœur:

  • Parc de Mahango: on a adoré ce parc, très sauvage et peut fréquenté. Les paysages sont sympas car on longe le fleuve, c’est assez verdoyant. Si on suit la piste principale c’est assez facile, les pistes annexes en revanche nécessitent un 4*4 et une bonne conduite. On croise beaucoup, vraiment beaucoup d’éléphants (surtout au point d’eau où nous avons assisté à un rassemblement assez incroyable) et de buffles. Le parc ferme à 18h donc ce n’est pas une sortie à faire en fin de journée, mieux vaut privilégier le matin tôt.
Koudou
Buffles
Eléphants
Singe
Oiseau
Zèbres et girafes
Rassemblement d’éléphants
Eléphants au point d’eau
Éléphants qui s’attendent ….
  • Les hippopotames et crocodiles: les Hippos et les crocos sont un peu les stars de Caprivi. Evidemment on voit aussi des éléphants, des buffles, des gazelles … mais il faut aller plus dans les parcs alors que les crocos et hippos sont là à chaque hébergement en bord de rivière et à chaque sortie bateau. Et entendre les hippos la nuits quand on dort dans sa tente c’est vraiment génial !
Hippos au pied du camping du Nunda
Bébé hippo
Mâle hippo
  • Les paysages de l’Okavango: si le paysage au bord des routes n’est pas exceptionnel, celui au bord de l’Okavango est vraiment sympa et quand on se balade en bateau sur le fleuve c’est vraiment paisible et agréable. On a beaucoup aimé la sortie en bateau du Drotsky Cabine, même si nous n’avons pas vu beaucoup de crocos, on voit beaucoup d’oiseaux et le paysage est sublime.
Berge de l’Okavango
Poppa Falls
Bel oiseau du rivage
Nénuphars
Oiseau sur sa branche
Nos petits copains du Drostky
Troupeau de gazelles
  • Rencontre avec des Wildogs (ou Lycaons) en toute intimité lors du drive avec le Drotsky Cabine. Nous étions seuls à les observer c’était vraiment super.

  • Rencontre avec une genette et ses petits au Namushasha.

Coup de gueule : Mokoro au Nunda Lodge : nous nous sommes laissés tenter par une sortie en Mokoro (la barque locale) lors de notre séjour au Nunda Lodge. Après renseignement, on nous assure que c’est safe, limite si notre question ne paraît pas stupide …. mais en fait, il faut bien comprendre que cela reste une activité dangereuse … le Mokoro peut être retourné par un hippopotame en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire ! Et nous l’avons vécu. Pourquoi, comment ? Parce que les « encadrants » – 1 guide du lodge et les 2 rameurs, des villageois d’à côté – ont commis une erreur monumentale: ils ont voulu nous montrer un bébé hippo de quelques semaines qui dormait sur le bas côté. Et dont la mère, alertée par ses cris, n’a pas mis plus de 2 secondes à nous foncer dessus à la vitesse d’une torpille, gueule grande ouverte. En moins de 2 secondes, le mokoro était retourné, nous à la flotte, dans cette même eau où, quelques secondes avant on s’enthousiasmait d’observer des hippos et des crocos… Gros coup de chance, elle nous a fait chavirer pas loin du rivage du coup elle n’a pas eu le choix que de monter sur le rivage ce qui l’a empêchée de nous attaquer … mais croyez-nous, voir un hippo à quelque centimètres gueule grande ouverte, frôler son dernière et trempouiller dans l’eau des crocos n’a rien d’amusant ! De plus, l’attitude des managers du lodge ensuite a été très décevante: personne n’a cherché à parler avec nous de ce qui s’était produit, pas d’excuses, pas d’attention et même la facturation de l’activité !!!

Pour plus de sécurité on conseille d’embarquer sur ces bateaux plutôt que sur les mokoros !

Point financier: 

  • Campsite Roy Rest Camp : 120 $N/personne soit 18€/nuit pour 2
  • Campsite Nunda Lodge: 130$N/personne soit 18,50€/nuit pour 2. Sortie en Mokoro 325$N/personne soit 23€/personne.
  • Entrée dans Mahango Parc: 40 rands/personne + 10 rands pour le véhicule soit 11€ pour 2 personnes avec la voiture
  • Campsite Drotsky Cabine: 220 pulas/personne soit 36€/nuit pour 2. Sortie drive 216 rands/personne soit 19€/personne.
  • Passage Botswana (permis 2 entrées): 300 rands soit 21€
  • Nuitée Namushasha lodge: campsite à 195$N/personne soit 28€ pour 2 la nuit. Et lodge à 156$N/personne avec le dîner soit 224€/nuit pour 2 avec les PDJ. Sortie Game drive 560$N/personne soit 40€.
  • Hakusembe Lodge : campsite 195$N/personne soit 28€/nuit pour 2. Dîner 320 $N/personne soit 23€/personne
Coucher de soleil sur l’Okavango

2 Replies to “Bande de Caprivi”

  1. […] Clairement le meilleur endroit que nous avons eu sur la bande de Caprivi. L’accueil est très sympa, les terrasses au bord de l’Okavango avec les hippos sont magnifiques, la piscine est superbe, tout le petit jardin est bien entretenu et en fleur, les campsites sont bien isolés les uns des autres et on peut circuler à pieds entre le lodge, la piscine et les campsites. Les sanitaires partagés sont propres et originaux. Electricité aux emplacements, restauration sur place très sympa avec un bon rapport qualité/prix. Wifi au lodge. Seul bémol à notre séjour notre mésaventure en mokoro, c’est ici. […]

  2. […] quelques métres de la voiture, un beau mâle imposant nous fixe… oups (cela nous rappelle cette petite histoire d’hippo il y a deux ans !!). Nous décidons de reculer lentement pour lui montrer que nous […]

Laisser un commentaire