Etosha d’Olifantsrus à Namutoni

4 jours, 3 nuits en camping, janvier 2018

Les girafes, même si on en voit beaucoup, on ne s’en lasse pas !

Parcours: Nous sommes rentrés par le côté le plus à l’ouest, par la porte d’Otjovasundu, pour rejoindre le camping Olifantsrus à 60km de la porte d’entrée. Puis avons rejoint, en traversant le parc sur 130km, le camping Okaukuejo. Enfin, nous avons passé la dernière nuit au camping de Namutoni situé à 140km d’Okaukuejo. Le dernier jour nous sommes sortis par la porte la plus à l’est située à quelques km du camping.

Saison: Janvier n’est pas réputé pour être la meilleure saison pour visiter Etosha car c’est la saison des pluies et donc les animaux sont moins visibles. Evidemment on ne peut pas comparer avec les autres saisons … mais ce qu’on peut dire c’est qu’on a vu déjà pas mal d’animaux: girafes, éléphants, lions, guépards, rhinocéros… Il y avait un peu de monde mais sans être le défilé non plus comme on avait pu le voir sur des photos de blog… ce qui est certainement l’avantage de la basse saison !

Éléphant au point d’eau

Avis:

  • Partie ouest : il s’agit de la partie la plus sauvage, il y a pas mal de végétation et une densité d’animaux moins importante. Mais nous y avons fait de belles rencontres avec des girafes, lions, rhinos et éléphants. L’avantage est qu’il y a beaucoup moins de monde que dans le reste du parc (entre Namutonu et Okaukuejo). En revanche le camping est décevant (quand on sait que c’est le plus récent !), les emplacements sont proches les uns des autres, 1 borne électrique pour 2 emplacements, donc c’est un peu 1er arrivé, 1er servi, pas beaucoup de douches donc il faut faire la queue.. Pas d’essence (si on arrive par cette porte il faut absolument faire le plein avant d’entrer dans Etosha !!). Le point d’eau du camping n’a pas beaucoup d’intérêt en revanche, celui avant d’arriver au camping (depuis la porte d’Otjovasundu) est très sympa c’est là qu’on a pu voir lions, rhinos et éléphants et sans jamais croiser une autre voiture !

  • La route entre Olifantsrus et Okaukuejo n’est vraiment pas agréable, c’est de la tôle ondulée sur 130km … on voit peu d’animaux et on se demande si la voiture va tenir le coup jusqu’au bout !!
  • Okaukuejo : on arrive dans une partie plus fréquentée du parc, il y a du monde, beaucoup de monde dans le camping-lodge !! Heureusement, compte-tenu de la grandeur du parc, on ne croise pas tant de voitures sur notre route. On n’est pas seuls non plus hein ! Le camping est sans charme, il est pratique niveau ravitaillement mais c’est l’usine à touristes. Le gros point positif c’est le point d’eau qui, à partir de 18h, offre un fascinant spectacle naturel : éléphants, rhino, zèbres …. magnifiques !!
Point d’eau d’Okaukuejo
  • Hallali : Nous n’y avons pas dormi mais nous y sommes passés pour couper la route entre Okaukuejo et Namutoni. L’endroit est sympa pour couper la journée et déjeuner car il fait très chaud en janvier !!
  • Namutoni : Niveau emplacement, c’est le meilleur des 3 campings, ce n’est pas non plus extraordinaire, mais c’est plus agréable. Le point d’eau n’a pas beaucoup d’intérêt. En revanche, autour, différents points d’eau et endroits où observer beaucoup d’éléphants, des guépards, des lions et des girafes …
Lion près de Namutoni

Globalement, des trois réserves que nous avons faites pendant ce voyage (le KTP, Etosha et Chobe), Etosha est celle qui nous a le moins plu. Evidemment nous avons vu beaucoup d’animaux et c’était super. Mais les routes sont globalement en mauvais état (à cette époque et quand nous y étions …peut-être pas de chance), les campings sont de mauvaises qualités et très très fréquentées (pas du tout le côté sympa et nature des campings du KTP) et on n’a pas trouvé les paysages aussi dingues que le KTP ou Chobe. On ne dit pas que ce n’est pas sympa (voir ces animaux procure toujours une grande joie) mais ce n’est pas notre gros coup de coeur.

Animaux rencontrés:

Girafes

Zèbres

Gnous

Oryx, red hartebeest et gazelles

Mangouste

Dik Dik 

Hyène tachetée 

Rhinocéros

Lions

Éléphants

Guépards

Budget : 

Frais d’entrée Etosha: 80$N/personne/jour  + 10$N /jour pour la voiture soit 170$N/jour pour 2 avec la voiture soit 12€/jour pour 2 avec la voiture

Camping:

  • NWR Olifantsrus : 310$N /personne/nuit soit 44€/nuit pour 2 personnes
  • NWR Okaukuejo ou Namutoni: 170$N /nuit/personne soit 24€/nuit pour 2

3 Replies to “Etosha d’Olifantsrus à Namutoni”

  1. Merci pour ce travail de reportage et de rédaction ! Nous partons ce jeudi et je me demandais combien de temps passer à Etosha sachant que nous irons aussi durant ce meêm voyage au Kruger Park.
    Laurence de Susanne
    http://www.rozavel.com

    1. Bonjour, difficile à dire car lors de ce premier voyage nous ne sommes restés que 3 nuits à Etosha alors que nous y retournons cet hiver et allons y passer 6 nuits. Niveau animaux je crois que le Kruger comme Etosha se valent. En revanche, d’après ce que j’ai lu car je ne suis jamais allée au Kruger, Etosha est plus sauvage, on a moins l’impression de se suivre qu’au Kruger … à voir mais de toutes les façons observer des animaux comme ça, sur leur territoire, en liberté, est un privilège dont on ne se lasse pas, je ne suis pas sûre qu’il existe un maximum à préconiser ! Bon voyage, profitez bien, pour nous retour en Namibie en janvier, on a hâte !

  2. […] de notre premier voyage en Namibie nous étions évidemment passés par Etosha mais rapidement, 3 nuits … et malgré l’abondance de la faune, Etosha ne nous avait pas […]

Laisser un commentaire