Route des Lagoas, Pico

La route des lagoas est la route qui relie l’ouest à l’est de Pico en passant par le milieu de l’île. Elle offre un paysage très différent du reste de l’île et des côtes. Si l’île de Pico est appelée « l’île Noire », en référence à l’utilisation des pierres volcaniques présentes partout sur l’île, le centre de l’île est très vert. Un savant mélange d’Ecosse et de Normandie y compris le brouillard pour la première et les vaches pour la seconde !

Le vert des prairies « d’altitude », les vaches, l’océan et São Jorge au loin
Les cratères volcaniques du centre de l’île sont recouverts d’une végétation endémique et protégée

La météo y est assez pluvieuse, il y fait beaucoup plus frais que sur les côtes et il faut bien choisir son jour pour espérer voir les lacs et le paysages si atypique de cette partie de l’île.

La brume peut rapidement tomber, nous plongeant dans une atmosphère très écossaise !
Et au détour d’un nuage chassé par le vent, un lac dans un cratère apparaît .. c’est ça la magie de Pico !

S’y alternent une flore endémique, des petits lacs volcaniques (pour répondre de suite aux interrogations : non il ne s’agit pas de sources d’eau chaude, les lacs sont même plutôt frais et il n’est pas conseillé de s’y baigner puisqu’il s’agit d’une eau stagnante ….), des cratères, des prairies et … le silence. Là-haut il n’y a aucune habitation, seulement les vaches installées là l’été pour pâturer, quelques pick-ups d’agriculteurs et quelques voitures de curieux. Mais il sera très aisé de trouver la solitude et le calme absolu.

Juste derrière l’île de São Jorge qu’on peut apercevoir en entier par ciel dégagé
Les murets de pierre si typiques de Pico
De nombreux petits volcans forment ce paysage unique
Du vert, des vaches et le silence ….
Les petits lacs volcaniques

Si la route des lagoas est indiquée comme une rando de l’île, il faut savoir que, depuis le 1er lac, celui dit du Capitão, jusqu’au dernier il y a 22km (soit une rando aller-retour de 44km …) et toute la rando se fait en fait sur une route goudronnée qui peut paraître franchement longue. Des guides de montagne (comme Epico) proposent des randos sur cette partie de l’île en utilisant les petits chemins de traverse. Même s’il ne s’agit pas de LA rando des lagoas, cette alternative est aussi très sympa.

La route des lacs est réellement une route de goudron (en super état)
Bordée par des hortensias en fleurs à partir de mai
Et qui zigzague entre les petits volcans et les lacs

Il est évidemment possible de parcourir toute la route en voiture et de descendre simplement pour voir les lacs et faire des photos, ce que fait la majorité des visiteurs, ou bien en scooter. Mais ce que nous, nous préférons c’est le vélo : on ne va pas mentir, ce n’est pas « tout plat » mais c’est tout à fait faisable sans être un pro du vélo (croyez-moi !). En y allant tranquillement il faut compter entre 3h et 4h du lac Capitão jusqu’au dernier lac (moins de temps dans l’autre sens car plus de descente). Et c’est de cette façon qu’on profite le mieux du silence, du calme, des paysages, de l’air frais ….

Le très paisible lagoa do Paul, à l’écart de la route principale, on y accède par une route de terre (accessible en voiture) de 40mn à pieds, juste magnifique !
Au loin derrière, l’île de São Jorge toute en longueur
Les lacs volcaniques sont plus ou moins plein selon les saisons de l’année … même si là-haut la pluviométrie et l’humidité sont plus importants que sur les côtes
Et là, d’un coup,une petite forêt de conifères …
Un petit chemin contourne les forêts qui entourent ce lacs et permet de descendre jusqu’en bas en étant bien chaussés
Une fenêtre sur São Jorge
Cette fois pas de lac dans ce cratère recouvert de végétation
Paysage du centre de l’île

Depuis Madalena, il est possible de se faire monter jusqu’au début de la balade par les loueurs de vélo (car la montée de Madalena jusqu’au début de la route centrale est vraiment trop raide pour être envisagée en vélo, à moins d’être un fondu du Télégraphe  !), prix à négocier avec eux.

Deux loueurs de vélo à Madalena :

Dans tous les cas, que ce soit en voiture,  en scooter, à pieds ou en vélo, cette route est vraiment magnifique. Il faut compter au minimum 3h en voiture pour visiter correctement et calmement cette partie de l’île. En vélo ou à pieds on est plus sur une activité à la ½ journée ou journée (tout dépend du circuit choisi).

Même si le ciel n’y est pas toujours bleu, la luminosité peut offrir de beaux spectacles de la nature
La côte de nord de Pico
On ne se lasse pas des couleurs qu’offre cette partie de l’île aux visiteurs qui se donnent la peine d’y aller ….
Les milliers de petits volcans de Pico offrent un spectacle saisissant
Les hortensias d’altitude
L’image souvent tant attendue des visiteurs … l’hortensia en fleur à partir de mai

One Reply to “Route des Lagoas, Pico”

  1. […] C’est une rando facile mais agréable, éloignée des sentiers plus touristiques de Sete Cidades et qui offre une vue différente, plus proche de ce qu’on trouve au centre de Pico. […]

Laisser un commentaire