Hpa-An: la carte postale de l’Asie

Hpa-An est une destination qui va devenir, c’est sûr, un must au Myanmar …. car ici c’est la carte postal de l’Asie du Sud Est vue par des Européens, tout y est: les paysages karstiques, les rizières, les birmans dans les rizières avec des chapeaux coniques … bref la carte postale mais, pour le moment, sans l’affluence touristique !! Oui il y a un peu de monde mais très honnêtement pas tant que ça, on en croise dans les grottes (et comme nous y étions pendant les vacances birmanes, nous avons croisés beaucoup de Birmans qui profitent de l’ouverture du pays pour visiter) mais il est très facile de se retrouver seuls sur les chemins au milieu des rizières et des buffles. Cette dernière étape de notre périple de 2 mois au Myanmar est aussi un coup de coeur … à découvrir d’urgence avant que cela ne devienne trop touristique!

Les rizières ça a toujours un effet dingue ….

Où dormir ? Voilà une petite carte de Hpa-An et des environs et tu peux constater que les sites se situent à l’extérieur de la ville. Ce qu’il faut savoir c’est que Hpa-An est une ville peu séduisante et sans réel intérêt … on vient ici pour les alentours en fait …donc on ne voit pas trop l’intérêt de dormir dans Hpa-An alors que dans tous les cas, pour visiter, il faudra louer une moto et du coup si besoin est de revenir au centre-ville ce ne sera pas compliqué …. L’avantage de dormir à l’extérieur de Hpa-An est qu’on est plus prés des paysages à visiter mais surtout au calme … nous avons passé 5 nuits, sans revenir dans la ville et c’était tellement super d’être au calme à la campagne que lorsque nous sommes revenus rendre la moto, le bruit et l’agitation de Hpa-An nous ont gênés !!

Donc si on ne dort pas dans la ville (où se trouvent en fait toutes les guesthouses bon marché comme le Galaxy Motel qui nous a été plusieurs fois recommandé, la Soe Brother, le Golden Sky …à la sortie de Hpa-An on a aussi le Gabanna, nous sommes passés voir les chambres c’est neuf mais avec une construction et des produits cheap, du coup ça commence déjà à se dégrader, nous avons croisé des personnes qui y dormaient et n’étaient pas franchement heureuses), on dort au sud de Hpa-An. On a le Thi Ri Hpa-An hôtel, un grand hôtel, sans charme mais efficace, les chambres sont grandes et confortables bien que le ménage soit plutôt approximatif … petit-déjeuner plutôt salé et dans une grande salle pas super chaleureuse… mais une belle piscine, l’hôtel est bien situé et finalement c’est un rapport qualité/prix correct si on ne veut pas dormir dans la ville. Juste à côté le Zwekabin hôtel qui paraît correct bien que lui aussi grand et plutôt impersonnel. Et enfin le Hpa An Lodge hôtel qui est vraiment magnifique, on en reparle ici.

La vue sur le Mont Zwekabin depuis la piscine du Hpa An Lodge

Comment circuler ?  Sauf à être avec un chauffeur, on conseille de louer une moto. On pourrait aussi imaginer le faire en vélo car ça ne monte pas beaucoup mais il y a pas mal de kms entre les différents endroits à visiter et comme d’hab au Myanmar (en décembre) il fait très chaud … La moto se loue au centre ville dans la rue de la Soe Guesthouse.  Sinon il y a bien le fameux tour en tuk tuk proposé par les guesthouses mais c’est la course, tu fais surtout les arrêts grottes et honnêtement ce n’est pas ce qu’on a trouvé de mieux à Hpa-An, tu ne peux pas t’arrêter quand tu le souhaites pour prendre des photos … bref nous ne le conseillons pas (nous ne l’avons pas fait, mais avons croisé des personnes qui l’avaient fait ou étaient en train de le faire et toujours le même bilan), même si tu n’as qu’1 jour à Hpa-An – ce qui, soit-disant passant, est vraiment trop juste – mieux vaut louer une moto et se promener dans les environs par toi-même.

C’est quand même dommage de traverser d’aussi beaux paysages et de ne pas pouvoir s’arrêter en chemin ….
Kyauk Kalat

Que voir, que faire ?

Les grottes (cf la carte) constitueraient l’attraction principale de Hpa-An mais ce n’est pas notre avis. A part 1 grotte qui a un intérêt, les autres, sauf à être Bouddhiste, ne sont pas intéressantes et peuvent être zappeés ! Mais les routes qui y mènent (et les paysages sont en fait l’atout premier de l’endroit) et sillonnent entre les rizières et les paysages karstiques sont vraiment superbes.

Arrivée à la Sadan Cave
  • La seule grotte qu’il ne faut pas omettre (et en fait que beaucoup ne visitent pas car elle est payante et surtout après deux ou trois grottes tu te dis que ça ne vaut pas le coup, mais erreur c’est la seule à vraiment visiter !), c’est Kaw Gaw Cave: les sculptures gravées dans la roche qui ornent les murs datent du 7ème siècle, malheureusement le dynamitage de sites aux alentours a pas mal dégradé une partie de ces sculptures mais le site reste magnifique et émouvant, un coup de coeur à Hpa-An. Ne pas manquer les escalier à l’entrée à gauche qui permettent d’avoir une vue sur les rizières alentours.
L’entrée de la Kaw Gaw Cave
Sculptures sur les murs de la grotte
La magnifique Kaw Gaw Cave
Kaw Gaw Cave
Kaw Gaw Cave
Kaw Gaw Cave
Une drôle de rencontre à la sortie de la grotte, ils étaient intrigués de nous voir et voulaient une photo d’eux
La vue sur les alentours depuis les escaliers à droite de l’entrée
  • L’autre grotte dont tout le monde parle est la Sadan Cave: en fait la grotte elle-même n’a rien de terrible, passé l’entrée avec des Bouddhas, c’est une grotte que tu dois franchir pieds-nus (vive les crottes de chauve souris) et ça dure, et ça dure… en fait tout l’intérêt est à la sortie, tu débouches sur des rizières et tu prends une barque pendant 5mn sur un canal qui serpente dans les rizières puis il faut marcher (donc prends tes chaussures dans ton sac sinon tu devras marcher pieds-nu) pendant 2 mn pour rejoindre le parking. Mais si tu n’aimes pas l’idée de marcher pieds nus dans l’obscurité (comme moi d’où mon peu d’enthousiasme), tu peux prendre le petit chemin à droite avant d’entrée dans la grotte et tu iras directement à l’arrivée des bateliers, à mon avis il y a moyen de négocier avec eux pour qu’ils t’amènent jusqu’à la sortie de la grotte (puisqu’ils rentrent toujours à vide) et revenir en barque, comme ça tu auras vu l’essentiel sans te taper la fastidieuse et trop longue traversée de la grotte (nota bene: Paulo qui adore être sous-terre n’est pas de cet avis et cette traversée l’a amusé même s’il reconnait que la grotte n’a rien d’exceptionnelle …)
Un moine en pleine activité à la Sadan Cave
A la sortie de la grotte
Les petites barques pour la traversée
Passage en barque sous un petit tunnel
Traversée en barque, on se suit mais ce n’est pas non plus la grosse foule mais c’est que les bateaux attendent d’être pleins pour faire le trajet et comme les Birmans voyagent souvent en groupe, on part par vague !
Arrivée à la Sadan Cave
Traversée avec la barque
Le canal au milieu des rizières
Entrée de la Sadan Cave
Un étrange rocher …..
Au retour de la Sadan Cave
  • Inutile de te taper les 30kms qui mènent à la Bayint Nyi cave: tu sors des paysages karstiques et des rizières du coup la route n’est pas terrible, la grotte est inintéressante (même pour Paulo qui ne l’a pas trouvée amusante …) et les fameux bassins d’eau chaude sont sales, n’espère pas t’y baigner
  • Yathebyan Cave n’est pas super intéressante. Si traverser des grottes t’amuse, alors voilà tu peux y aller, de l’autre côté il y a un petit point de vue et des singes qui attendent de voler les touristes. En revanche la route qui y mène est magnifique, on y fait de belles rencontres avec ceux qui travaillent dans les rizières. S’y promener en fin de journée est un délice: le paysage est magnifique, le soleil se couche derrière les montagnes du coup la lumière est belle et surtout on croise tous ceux qui rentrent des champs… un autre coup de coeur
L’arrivée prometteuse à la grotte mais en fait rien d’exceptionnel dedans
Vue depuis la grotte
Les singes t’attendent de l’autre côté de la grotte
Sur la route de Yathebyan Cave, une rencontre très drôle, on a bien ri avec lui !
Les femmes travaillent dans les rizières
Un travail difficile et pénible ….
Rizière en cours de « construction »
Travail dans les rizières
Magnifique paysage de cette petite route
En fin de journée, femmes, hommes et buffles rentrent du travail …
Retour des champs
Eux aussi rentrent du travail
Un retour chargé …
Eux aussi rentrent de leur journée
Fin de journée sur la route de Yathebyan cave
Allez une dernière pour la route parce qu’on a adoré !
  • Kawkathang Cave, grotte sans intérêt mais … il faut aller jusqu’au bout de la route en terre qui mène à un bassin entouré de petits restos. L’endroit est populaire, les enfants et les adultes viennent s’y baigner (et se laver aussi), mais l’eau est claire et bonne car renouvelée en permanence par l’eau qui coule de la source et s’écoule dans les rizières. Si vous vous baignez vous attirerez la curiosité des enfants qui auront plaisir à jouer avec vous ! Mais par pité Mesdames, ne venez pas avec votre bikini !!! Au Myanmar les femmes se baignent habillées et les birmans sont pudiques … nous avons vu une occidentale se baigner en bikini, toute l’activité s’est arrêtée autour du bassin, les hommes la regardaient de façon soutenue, les femmes détournaient la tête gênées, les enfants sont sortis du bassin mais au final c’est elle qui s’est sentie très mal à l’aise et ne savait plus comment se sortir de là …. Bref toujours est-il que l’ambiance est vraiment sympa, reposante,on a adoré venir là,pas un seul touriste. Et on peut faire un petit tour de canoe cayak dans les rizières.
Dans le petit village après Kawkathaung cave
Après la grotte une petite route mène à un pont qui traverse des champs de rizières
Le fameux pont
Le bassin à l’ambiance très sympa
Paulo s’amuse avec les enfants
  • Bat Cave: c’est la fameuse grotte d’où sortent tous les soirs, vers 17h30 des milliers de chauves souris. Pour la trouver après le pont à droite jusqu’au village puis dernière route à gauche, si tu ne trouves pas, mime un oiseau qui vole et les enfants te montreront !! Et comme le businness commence à arriver, l’accès est payant mais ça reste quelque chose de sympa à voir. Un couple nous a dit avoir négocié avec une barque pour voir la sortie des chauves souris depuis le fleuve et je pense que c’est une super idée.
  • Kyauk Kalat Pagoda: l’endroit n’est pas aussi dingue que sur les photos mais reste sympa. Il est très très fréquenté par les Bouddhistes, vous ne serez donc pas seuls ! Il offre une belle vue sur les alentours.
Quelques petites donations …bien présentées !
On ne saurait pas expliqué pourquoi mais chaque pèlerin tentait de monter un cairn avec ces galets …
Dans une vitrine, un moine, on ne sait pas vraiment s’il s’agit d’une très bonne statue en cire ou s’il s’agissait d’un vrai … les yeux ne clignaient pas (mais cela pourrait être du à la méditation), en revanche la peau était ridée comme une vraie peau .. vraiment étrange …
Vue depuis la Kyauk Kalat Pagoda
Kyauk Kalat Pagoda

Le Mont Zwekabin: le monastère se trouve en haut de ce rocher que l’on peut monter en 1h30 sans se presser. Pas de difficulté, 1ère partie pendant 30mn que des escaliers, c’est le début, c’est un peu raide, ensuite une 2ème partie facile qui alterne des plats et des petites montées avec escaliers et enfin une dernière partie de 20mn qui monte raide en escaliers. L’astuce est de partir tôt pour éviter la grosse chaleur. Nous avons commencé la montée à 6h du matin, et même comme ça, nous sommes arrivés la-haut trempés de sueur car il faisait chaud et humide … La-haut la vue est magnifique (même si un peu couverte pour nous) et les singes font le spectacle, attention tout de même nous avons assisté à un vol de portable, un appareil photo cassé (le singe s’est jeté dessus, la personne l’a lâché au sol) et un sac à dos balancé dans le ravin car la personne avait ouvert des paquets de gâteaux pour les enfants ….

Jardin de Bouddhas avant le Lonbani Garden
Lonbani Garden, début de la montée
Vue depuis le Zwekabin
Vue depuis le Zwekabin
Vue au Zwekabin et le chemin à l’arrivée
Vue au sommet
Les « sympathiques » singes du Zwekabin
Vue de l’autre côté depuis le sommet
Et quand tu te te penches, des détritus sur la falaise du monastère … dommage … seuls les singes y trouvent du plaisir !
Séance de papouillage
Singe et chien se cherchent …. mais finalement les singes se méfient plus des chiens que l’inverse …
Chemin sur la descente du Zwekabin

Il est possible de dormir sur place: le « dortoir » est en fait deux grandes pièces communes avec des nattes au sol. Apporter des duvets (des couvertures sont fournies mais la propreté est assez limite), douches à dispo, resto sur place pour les dîners et PDJ. Bon le tout dans une ambiance assez sympa, confort sommaire et ménage non compris (toiles d’araignées et poussières all inclusive). Il en coûtera 5 000 kyats/personne. Il paraît que le coucher de soleil est top en revanche les levers de soleil sont souvent brumeux dans le coin. Pour y dormir, prévoir d’y être vers 16h (du coup soit tu montes vers 15h et là il va faire vraiment chaud… soit tu pars tôt le matin, tu passes la journée là-haut à méditer et te reposer !).

Le dortoir
Le resto

C’est vraiment une promenade sympa à faire pour son point de vue sur les alentours !

Combien de jour rester ? On a croisé des personnes qui étaient là pour 1 jour, d’autres pour 3 jours, nous, nous sommes restés 5 jours. Donc comme d’habitude, tout est une question de durée du voyage et de façon de voyager. En 5 jours, pas de course, on a eu le temps de se promener dans les rizières, de se perdre sur les chemins, de profiter des endroits qui nous plaisaient comme la route de Yathebyan cave, le bassin de Kawkathang et son pont mais aussi de se relaxer dans les piscines du Hpa-An Lodge ou du Thi Ri Hpa An hôtel toutes deux avec vue sur le Zwekabin … Hpa-An est vraiment une escale agréable qui mérite au moins 3 jours.

Sur les routes de Hpa An
Notre belle rencontre vers Yathebyan cave
Vue sur le mont Zwebakin au Hpa An Lodge

Où manger ? Evidemment nous avons testé le restaurant du Hpa An Lodge mais, sauf si vous êtes en grand manque d’un gratin dauphinois ou d’un tournedos …, il est quand même très cher…. Nous avons testé celui du Gabanna hôtel, passez votre chemin, c’est vraiment pas bon. Ensuite nous sommes passés au Thai Village sur la route de la Yathebyan et Kaw Gon cave, c’est correct mais pas non plus exceptionnel. Nos deux coups de coeur vont au restaurant thaïlandais autour du bassin de la Kawkathaung cave et le Veranda Café tenu par des jeunes et dont les salades (surtout celles à l’avocats et aux tomates) sont délicieuses, ainsi que les jus de fruits. C’était devenue notre cantine !

Point Budget:

  • Moto taxi du centre de Hpa-An pour le Thi Ri Hôtel ou le Hpa An Lodge : 1 500 kyats/personne
  • Location de moto: 6 000 kyats/jour
  • Essence pour 5 jours: 4 500 kyats
  • Entrée grotte Sadan: 1 000 kyats/personne + 1 500 kyats/personne pour le trajet en barque
  • Entrée grotte de Kaw Gon: 3 000 kyats/personne
  • Location du cayak au bassin : 3 000 kyats pour 1h
  • Droits d’accès à la Bat Cave: 1 000 kyats/personne
  • Dîner au Hpa An Lodge: 18 000 kyats/personne
  • Repas au Veranda Café: 4 000 kyats/personne
  • Nuit au Hpa-An Lodge: 190$/nuit pour 2 avec les PDJ
  • Nuit au Thi Ri Hôtel: 50$/nuit pour 2 avec les PDJ

2 Replies to “Hpa-An: la carte postale de l’Asie”

  1. […] des blogs et avec les photos j’avais imaginé quelque chose de très nature, un peu comme Hpa An en Birmanie… mais là il y a quand même pas mal de béton… petite déception qui, […]

Laisser un commentaire