Pourquoi s’arrêter à Ye ?

Ye c’est où ?? C’est sur la route entre Dawei et Moulmein (ou Malawine). L’idée est simple: nous sommes descendus en avion jusqu’à Dawei, petit séjour à Dawei et dans la péninsule, et ensuite nous voulions remonter jusqu’à Yangon en une petite quinzaine de jours et tranquillement. On a donc décidé de couper la route Dawei-Moulmein qui prend, en van partagé ou en bus, de 5h à 7h. Ye se trouve sur la route à mi-chemin, impeccable nous décidons d’y faire escale. Si tu cherches une ville sympa, calme, très peu fréquentée par les touristes avec des alentours à découvrir et toujours de charmants Birmans, Ye est fait pour toi !

Comment arriver et partir ? Nous sommes arrivés en  van partagé depuis Dawei (réservé auprès du loueur de scooter de Dawei) qui a mis 3h (au milieu de la route, on te fait descendre, contrôle des passeports et tu remontes, c’est normal). On peut aussi prendre le bus (plus long) ou le train (encore plus long). Pour repartir vers Moulmein, nous n’avons malheureusement pas trouvé de van partagé, il semblerait bien qu’il y en ait mais la guesthouse n’a pas réussi à nous dire où les prendre et sur place pas de poste d’informations …. du coup nous avons pris le bus qui a mis 4h pour rejoindre Moulmein. Mais là-encore on peut envisager d’y aller en train c’est juste assez long …

On a même eu le droit à une fête traditionnelle au bord du lac, une préparation à la fête de l’indépendance du Myanmar
Musicien en place
C’est parti à fond la sono !

A voir, à faire: la ville est petite mais sympa, elle s’articule autour d’un grand et agréable lac, d’un bord de rive et d’un marché, bref c’est du classique mais ça a du charme, c’est calme et agréable.

Lac de Ye
Maison à Ye

Autour de la ville, quelques endroits valent le déplacement. Notre coup de cœur va au monastère de Ko Yin Lay avec une tour encadrée de 4 bouddhas immenses (ils sont en train de construire en face un grand bouddha couché – oh bah tiens, encore un !), tu peux grimper dans cette tour et admirer le paysage autour à 360° (attention elle ferme à 17h pile). L’ambiance du monastère est vraiment agréable, calme, et il y a des chants litaniques diffusés en boucle qui mettent vraiment dans une ambiance spéciale, on pourrait dire « zen » (bon après tu mets 1 journée à changer de disque dans ta tête). Rien que pour ce monastère, l’arrêt à Ye nous a plu. L’autre point intéressant des alentours c’est la rivière qui serpente au milieu du paysage et qui lui apporte un vrai petit plus. Nous avons pu y faire un tour en pirogue mais malheureusement beaucoup trop court à notre goût.

Le Bouddha couché en construction médite devant le coucher de soleil !
La tour aux 4 Bouddhas
Bouddhas debouts, Bouddha allongé, y’en a pour tous les goûts !
Oh bah tiens un autre Bouddha …
Ye est entouré d’un très beau paysage

En fait, nous sommes passés par notre hébergement Starlight Guesthouse pour cette sortie car il n’y a aucune info nul part sur Ye et qu’ils ont dit qu’on ne pouvait pas sortir de la ville sans guide, ce dont nous doutons fortement car nous n’avons vu aucun check point et sommes allés seuls en moto jusqu’au monastère de Ko Yin Lay…. C’est surtout un argument pour eux (qui était sûrement vrai il y a 1 ou 2 ans mais qui ne l’est peut-être plus) afin de vendre des petites excursions hyper cher: ils proposent la sortie jusqu’au village de Jaung Ywar (qui n’a vraiment rien de rien d’exceptionnel) qu’on rejoint en 30mn de moto (moto qu’il faut louer en plus du prix de la sortie), puis 15mn de pirogue (aller-retour) pour aller voir un monastère construit au bord de l’eau et un arrêt sur les bords du fleuve pour se baigner, si le monastère n’est pas extra, le tour en pirogue est vraiment sympa . Puis déjeuner dans un bouiboui et on monte à un chouette monastère qui offre une vue à couper le souffle sur les alentours. Le tout dure à peine plus de 2h ou 3h (cf point budget en bas de l’article)…. On ne conseille donc pas de passer par eux et nous sommes sûrs qu’il est tout à fait possible de circuler autour de Ye sans guide (en ayant au préalable téléchargé une bonne carte sur son Ipad, Iphone …)

Maison du village où se trouve le « débarcadère »
Transport local
L’endroit où on embarque sur les petite pirogues
Le monastère sur l’eau
En fait le plus intéressant dans ce tour en pirogue c’est d’observer et de croiser la vie sur les rives
Batelier au travail
Petit radeau de bambous
Virée sur le fleuve
Séchage des noix, spécialité du sud du Myanmar
Petite habitation au bord du fleuve

Pour une journée sur place, on conseille de partir seuls pour le village de Jaung Ywar (30mn de moto) et arrivés là-bas de demander où se trouvent les pirogues et négocier pour un tour de minimum 1h aller-retour. Puis demander le monastère du village (ça grimpe vraiment sévère en moto pour y aller) pour y admirer la vue. Un déjeuner tranquille dans le village ou dans Ye. Puis repartir pour le monastère de Ko Yin Lay (30mn de moto) (qui se trouve après Yé mais dans l’autre sens, du village il faudra donc revenir à Ye, traverser la ville et continuer vers le monastère).

Temple de Ko Yin Lay. Les photos sont toutes (de nous lol) prises le même jour mais c’était une belle fin de journée et la luminosité diffère
Les Bouddhas de Ko Yin Lay, oui on les a vraiment bien aimés !
Vue sur les alentours depuis le monastère en hauteur du village de Jaung Ywar

Sinon il y aurait deux plages importantes dans le coin (environ 40mn de Ye en moto): KaBiaWa Beach et BinLeWa Beach (mais qui, selon ce qui nous a été expliqué, n’est pas super propre).

Combien de temps rester ? Si tu n’as pas trop le temps ou si tu n’as pas envie de t’éterniser, une nuit est envisageable mais c’est court pour souffler: dans l’après-midi de l’arrivée, louer une moto et se rendre au monastère (avant 17h). Le lendemain matin, soit repartir tôt avec le bus du matin soit celui de la mi-journée, ce qui laisse le temps de se promener dans Ye. Si tu as un peu de temps, deux nuits sont suffisantes: l’après-midi de l’arrivée, tu peux te balader dans Ye et autour du sympathique lac… La journée d’après réaliser le programme proposé. Et repartir le lendemain.

Relax dans le fleuve !
Des femmes font leur lessive au bord du fleuve
Le monastère Ko Yin Lay

Où dormir et où manger ? Les possibilités d’hébergement à Yé sont pour le moins très réduites … le « top » en la matière reste le Starlight Guesthouse qui est ce qu’on peut appeler une petite auberge de jeunesse au confort très basique, à la propreté plutôt très très très basique, mais avec une chouette ambiance … ceci étant on a vu 1 hôtel en construction, affaire à suivre donc. On ne peut pas dire que le Starlight soit à conseiller mais comme il n’y pas mieux pour le moment, contre mauvaise fortune bon coeur !

Pour déjeuner et dîner, on trouve facilement de sympathiques restaurants locaux tout autour du lac et des petites échoppes à la nuit tombée !

Magnifique vue à 360° depuis la tour du monastère sur les environs

Point Budget: 

  • Van partagé Dawei-Ye: 9 000 kyats/personne
  • Repas dans un restaurant local autour du lac: 1 500 kyats/personne
  • Location d’un moto pour la journée via le starlight (on n’en a pas trouvé d’autres): 7 000 kyats
  • Excursions de quelques heures vers le village + pirogue: 5 000 kyats/personne pour le soit-disant « guide » + 2 500 kyats/personne pour la pirogue
  • Bus Ye-Moulmein: 3 000 kyats/personne

One Reply to “Pourquoi s’arrêter à Ye ?”

  1. Thanks, great article.

Laisser un commentaire