Lac Inlé et coup de coeur à Kakku

Quand on dit Myanmar (ou Birmanie), il y a bien un endroit que tout le monde connaît, c’est le lac Inlé, c’est un passage quasi obligatoire pour toute personne qui visite le pays.

Lac Inlé

A vrai dire nous avons hésité à y aller pour 2 raisons: d’abord parce qu’on craignait vraiment l’affluence touristique, on craignait l’effet Disneyland et ensuite parce que nous avions lu différents articles pointant l’impact néfaste du tourisme sur l’équilibre écologique du lac …

Y-a-t-il donc vraiment autant de touristes ?

Il faut dire que le Myanmar a le vent en poupe en ce moment et qu’on s’attendait à une fréquentation touristique de dingue… globalement ça n’a pas été le cas… en fait les deux seuls endroits où on a vraiment croisé un peu de monde c’est à Inlé et à Bagan.

Alors oui il y a du monde au lac Inlé (surtout quand tu remontes de Samkar où tu as croisé en 3 jours une dizaine d’embarcations, où tu as dormi seuls (à nous deux) dans un hôtel et que tu arrives à Inlé et là tu croises des embarcations de touristes à la pelle …) mais ce n’est pas non plus invivable ! En fait, les touristes sont regroupés donc c’est assez facile d’éviter l’effet de foule. Pour dormir vous ne pourrez pas trop y échapper car tout le monde loge à Nyaungshwe (sauf ceux qui ont les moyens de dormir dans un des resorts sur le lac) donc forcément c’est une ville un peu à la Siem Rap avec des restos et pubs pour touristes et tu te fais souvent alpaguer pour savoir si tu veux aller faire un tour en barque. Mais même comme ça, si tu vas manger sur le marché de nuit, tu ne croiseras quasi aucun autre touriste (car beaucoup préfèrent les restos à l’occidental de la ville). Ensuite tu retrouveras tes confrères et consœurs touristes sur les embarcations évidemment !! Mais il y a moyen de profiter du lac sans monter sur ces bateaux …

Notre petit rendez-vous tous les soirs, au marché de nuit
Un bon plat de légumes relevé comme il faut !

Et l’impact du tourisme sur l’équilibre du lac ?

Là évidemment c’est plus compliqué car nous ne sommes pas des experts en la matière et le Myanmar ne brille pas par sa transparence en matière du respect de l’écologie (et des droits de l’Homme !). Ce qui est certain c’est que plus il y a de touristes sur le lac, plus il y a de barques à moteur qui circulent donc plus il y a un impact écologique … de même plus il y a de ressorts qui se construisent sur le lac, plus il faut déforester les collines autour, plus il faut utiliser l’espace du lac et donc plus il y a un impact écologique ..

Alors on ne va pas dire s’il faut ou non boycotter la visite d’Inlé car il n’y a pas de réponse parfaite et que le site est quand même magnifique ! En revanche, on peut essayer de visiter en limitant notre impact: ne pas encourager le développement des ressorts et donc ne pas forcément y dormir. Ou bien ne pas multiplier les tours en barque (qui ne sont pas le seul intérêt du lac !) .

Le Myanmar Treasure Resort d’Inle, on ne va pas se mentir c’est pas mal …mais de toutes les façons c’est pas dans notre budget !

Pourquoi nous n’avons pas fait THE tour en barque à Inlé ? 

D’abord parce que nous avions déjà navigué sur le lac Sankar en entier, puis remonté de Sankar à Inlé et donc qu’on avait déjà bien profité du lac vu depuis le lac ! Ensuite parce que nous nous sommes renseignés sur ces fameux tours et leur intérêt nous a paru assez limité: tu te retrouves en groupe à visiter l’atelier de tisserie coton, puis celui de la soie, puis le même marché, puis l’atelier poterie … bref rien qui nous passionnait. Enfin parce qu’il nous semblait que l’intérêt du lac Inlé bah c’est le lac … et pas les ateliers ni les tours en barque en gilet fluo ….et donc qu’une fois le lac vu depuis le lac, on allait tenter de le voir depuis les rives.

Une petite info importante concernant la température en novembre à Inlé: tôt le matin le lac est plutôt très brumeux … donc quand tu es sur la barque à moteur entre 6h30 et 10h, honnêtement il fait super froid … il faut vraiment prévoir un bon pull, un coupe vent et des chaussettes … ça caille !

Inlé c’est en fait la campagne et autour du lac il y a la vie des villages

Du coup si tu ne fais pas de la barque tu fais quoi ?

Nous avons passé trois jours plein à Inlé et avons opté pour deux jours de vélo et une journée pour aller visiter le site de Kakku. Nous n’avons pas regretté, nous n’avons pas croisé grand monde que ce soit sur le magnifique site de Kakku ou en vélo autour d’Inlé.

Vélo autour d’Inlé  (pour louer un vélo, c’est facile tu as l’embarras du choix en ville – mais scooter interdit)

Basiquement nous avions deux jours de vélo, nous avons donc décidé d’aller le 1er jour côté ouest du lac et le 2ème jour côté est !

Nyaungshwe – Inthein à vélo 60km aller retour (donc loue un bon vélo !)c’est un parcours sympa, de beaux paysages, tu ne longes pas tout le temps le lac mais il y a toujours des villages, des escaliers qui mènent vers des monastères, des gens à rencontrer …

Petite maison au bord de la route et du lac
Nettoyage de la barque
Rencontre sur la route
Ici pas de faux pêcheurs mais la scène est toute aussi belle

Bref c’est vraiment la vie locale. Si tu pars tôt tu peux faire un super arrêt au marché de Kaudong, très vivant et sympa.

Dès le plus jeune âge il y a une « formation » au tracteur !
Marché de Kaudong
Le coiffeur du marché
Les embarcations des vendeurs et des acheteurs du marché … toute une vie qui s’organise sur et autour du lac
Certains arrivent par bateau, d’autres par barque (et d’autres à vélo lol !)
Le marché était vraiment très fréquenté
Vendeur sur le marché
Femme sur le marché

Il faut compter +/- 30mn de vélo depuis Nyaungshwe jusqu’au marché. 10mn plus loin se trouvent les fameuses sources d’eau chaude, nous n’avons pas tenté car nous n’aurions pas eu le temps d’aller jusqu’à Inthein mais il y avait quelques bus touristiques devant l’entrée … En fait cette partie est la plus fréquentée car quelques touristes louent des vélos pour aller de Nyaungshwe aux sources (c’est sur le retour que tu les croiseras) ensuite nous n’avons plus vu un seul touriste jusqu’à Inthein idem au retour ! Le retour en fin de journée est sympa avec une belle vue sur les rizières.

Fin de journée sur les rizières
Travail sur les rizières

Arrivé à Inthein tu pourras assister à la fin du marché (qui nous a semblé assez touristique avec beaucoup de stands artisanaux). Puis visiter les stupas qui offrent une très belle vue sur le lac (pour monter ne pas emprunter le tunnel mais le chemin qui monte sur la gauche). Pour déjeuner, il y a l’embarras du choix entre les petites cabanes restos avant d’arriver au pont ou bien les restos occidentaux à la fin du chemin qui longe le canal.

Femme Pao sur le marché d’Inthein
Stupas d’Intheim
Le temple d’Inthein
Plusieurs groupes de stupas existent sur les collines d’Inthein
Vue sur le lac depuis le monastère
Les stupas à l’entrée d’Inthein
Les enfants s’amusent au bord du canal qui amène jusqu’à Inthein
Le canal par lequel arrivent toutes les barques des touristes
Une belle enfant Birmane à Inthein
En face des restos pour touristes les enfants s’amusent dans le canal

Evidemment si tu ne veux pas faire 60km de vélo, tu peux embarquer ton vélo à l’aller ou au retour sur une barque et ne faire le trajet que dans un sens….mais c’est moins fun !

Petit village sur la route
Pêche dans un marais
Un groupe de jeunes rencontré pendant la balade à vélo

Nyaungshwe – Maing Thauk à vélo 25km aller-retour : les paysages sont moins beaux sur cette portion mais la route est facile. Pour ceux que cela intéresse, les fameux vignobles d’Inlé sont sur cette route, à seulement 20mn de Nyaungshwe. Sur la route on s’est arrêté boire un jus de fruits au Myanmar Treasure Resort, juste pour se rendre compte, il faut reconnaître que c’est sympa. L’intérêt de cette ballade est que la route est assez « agricole » ce qui est très intéressant.

Travail aux champs avec les boeufs
Un autre agriculteur
Retour des femmes
Travail de labour par les femmes
Travail du bois

Le village de Maing Thauk est connu pour son long pont en bois qui relie la partie flottante du village à la partie terrestre et qui te permettra de voir des potagers flottants. Ne pas manquer en face du village le stupa et le monastère (il faut laisser son vélo au début de la montée – compter 35mn de montée à pieds avant d’arriver au monastère). Le stupa offre une très belle vue sur le lac. Le monastère est grand et il est facile d’y croiser des moines qui échangeront avec plaisir (essayer d’arriver pour le déjeuner …).

Sympathique monastère après une belle grimpette
Heure de sieste au monastère
Le monastère
Très belle vue sur le lac depuis le stupa du monastère
Le fameux pont en bois de Maing Thauk
Les potagers qui longent le pont

Gros coup de coeur : la visite du site de Kakku : on ne voulait pas manquer la visite en terre Pao du site de Kakku. Il s’agit d’une excursion assez chère mais qui, selon nous, en vaut la peine. Il faut compter 1h de voiture pour rejoindre Taunggyi où on paie les droits d’entrée au site et où on embarque un guide Pao. Puis 1h30 pour rejoindre le site. Le guide était un jeune étudiant en anglais très sympa et ouvert. Au retour, il a tenu à nous faire visiter un village Pao où travaillaient des femmes en charge de préparer les semences d’ail pour l’année prochaine, un moment sympa. Le site est vraiment incroyable et mérite qu’on y fasse le détour.  Le guide vous emmènera sûrement déjeuner dans le resto de la communauté Pao juste en face des stupas, insistez pour aller plutôt déjeuner au petit marché qui est 500 mètres à côté.

Statuette de Kakku
Le site de Kakku
L’état de conservation des statuettes de certain stupas est magnifique
Différents styles architecturaux cohabitent à Kakku
Certaines statuettes ont conservé leur couleur
En tas les ombrelles des stupas tombées ou cassées …
Le site est vraiment magnifique
Kakku
Kakku les images parlent d’elles mêmes
Et c’est un lieu assez photogénique !
Stupas de Kakku
Notre guide Pao montre aux femmes les petites photos polaroids que nous avons faites pour elles
Franche partie de rigolade !

Des chambres à louer sont tenues par la communauté Pao sur place, le confort est sommaire mais le calme est au rendez-vous !

Où dormir et où manger à Nyaungshwe? Honnêtement s’il y a bien un endroit au Myanmar où il y a foison de logements c’est à Nyaungshwe !! On aurait donc tendance à dire qu’il n’est pas nécessaire de réserver ! Sauf si tu as envie de loger à un endroit en particulier. Et on ne peut que conseiller l’excellent (et très connu) Aquarius Inn …. on ne peut pas dire qu’on se soit souvent emballés niveau hébergement au Myanmar mais là, l’Aquarius Inn c’est vraiment super: 10mn à pieds du fleuve (et donc du débarcadaire), 5mn à pieds du marché et du centre ville, chambre super propre, PDJ varié et copieux, personnel super sympa, lieux hyper reposants …. une super adresse mais il faut réserver en haute saison car ils sont pleins. Niveau prix il y en a pour tout le monde selon le niveau de confort souhaité !

Pour les dîners, nous n’avons pas eu envie d’essayer un des restos à l’occidental branché qu’on trouve partout au centre de la ville… tout simplement parce que nous avons adoré le petit marché de nuit de Nyaungshwe, en particulier le 2ème stand quand on entre, spécialisé dans la cuisine indienne et tenu par des personnes super sympas !! Le marché de jour propose également des petits stands sympas pour déjeuner et goûter la spécialité locale au tofu !

La spécialité au tofu qu’on peut déguster partout dans la région
La ville a aussi quelques beaux monastères et boudhas
Monastère de Nyaungshwe
Un beau Bouddha
Nyaungshwe c’est une des villes les plus touristiques qu’on ait croisé en Birmanie, beaucoup de restos, logements, massages … mais c’est une petite ville et tout ça reste agréable
Sans rapport mais on a adoré .. comme c’est souvent écrit au Myanmar « Safety firts » !! ça ne se voit pas mais ceux du bas maintiennent une porte ouverte, un homme est en équilibre sur chaque battant de la porte, et l’un tient une échalle et l’autre une planche en bois sur lesquelles sont grimpés deux autres hommes en train de fixer un panneau sur la façade …

Point budget : 

  • Visite de Kakku: voiture avec chauffeur 50 000 kyats  + entrée site 3$/personne + guide 5$
  • Location de vélo: 1500 kyats/jour/vélo
  • Droits photo à Inthein : 500 kyats
  • 1 thé + 1 jus de fruits au Myanmar Treasure Resort : 7 800 kyats  !
  • Dîner sur le marché de nuit stand Indien: 7 000 kyats pour 2 en te faisant exploser le ventre
  • Hôtel Aquarius Inn chambre standard (promo Agoda): 26$/nuit pour 2 avec les PDJ

 

6 Replies to “Lac Inlé et coup de coeur à Kakku”

  1. Superbe blog, les photos sont magnifiques ça donne envie d’y aller ?

    1. Merci Olivier !

  2. Schillinger Gerard dit : Répondre

    Super votre blog. Nous partons dans 2 jours au Myanmar et nous visiterons Kakku qui semble magistral. Le taxi savait-il où s’arrêter à Taunggy pour prendre le guide ou avez- vous fait des démarches ou vu une agence avant? Nous ne voudrions pas louer un taxi et ne pas savoir que faite et ne pas pouvoir entrer sur le site ensuite. Merci, Gérard et Marie

    1. Bonjour,
      Désolée je vois votre commentaire un peu tard, nous étions en vadrouille et loin du Wifi ….
      Je pense que depuis vous avez trouvé votre réponse …
      En fait tout s’organise depuis Inlé, le taxi vient vous chercher, s’arrête au bureau des guides où vous payez les droits et où vous rencontrez votre guide qui monte en voiture avec vous. Tout peut se faire via votre guesthouse.
      J’espère que vous avez aimé Kakku.
      Hermance

  3. Je te souhaite une bonne continuation et felicitations pour ton blog!

Laisser un commentaire