Venise

Un petit comparatif Venise février vs septembre …

Venise c’est mythique … nous y avons fait 2 séjours (3 jours chacun), une première fois en septembre et une seconde fois en février  (avant le Carnaval)…

dsc05623
Arrivée à Venise (février)

Septembre versus février ? alors autant le dire toute de suite, parce que nous (enfin surtout Hermance), ne sommes pas des adeptes du froid, nous avons préféré septembre, temps doux et très agréable. En février il fait nettement plus froid, ne t’enflammes pas sur le fait que c’est l’Italie, manteau d’hiver et gants au programme et aussi une grosse journée de pluie.

dsc05927
Venise sous la pluie ça a vraiment un côté tristounet …

Dans les deux cas, nous avons trouvé l’affluence touristique correcte (tenant compte du fait qu’on allait à Venise et qu’il ne fallait pas espérer y être seuls, faut pas pousser quand même)! Mais nous avons eu moins de monde en février (c’est pas la même sûrement si tu y vas pendant le Carnaval) qu’en septembre.

dsc05696
Février la place sous l’eau …. et pas trop de monde non plus

Ryanair versus Air France ? Sans hésiter Air France, tu arrives à l’aéroport de Venise, un petit coup de bateau-bus et hop tu arrives tout frais dispo à Venise, idem pour repartir. Alors qu’avec Ryanair (après la galère de l’aéroport de Beauvais quand même pas tout près de Paris), tu arrives à pétaouchnoque (je ne suis pas certaine de l’orthographe désolée), faut encore prendre un bus, bref je trouve que ça casse l’ambiance de l’arrivée et ça rallonge le temps de transport ce qui est toujours frustrant que tu ne pars que quelques jours. Après si tu veux vraiment te la jouer mythique (et que tu as à la fois un peu d’argent et un peu de temps), tu arrives avec l’Orient Express ….

Pesaro Palace versus Hôtel Bocassini ? Sans hésiter là aussi notre préférence va à l’hôtel Bocassini. Le Pesaro Palace est bien situé, pas loin du pont Rialto, en face du marché éponyme, dans une vieille demeure, au bord du canal et des gondoles, chambres déco vénitienne (comprendre rococo et surchargé mais tout est une question de goût), chambre propre, rien à dire mais, pour nous, pas grand charme. On veut dire par là que c’est un grand hôtel avec des personnes aimables à l’accueil, des couloirs tout propres … mais ce n’est pas chaleureux. Alors que l’hôtel Bocassini est à l’écart, à côté des arrêts bateaux Nove, au calme. Le petit jardin est très mignon, la personne qui vous accueille et sert les petit-déjeuner est sympa, une Italienne toute en jovialité, les chambres sont ok (salle de bain partagée pour nous mais très propre).

week-end-venise-septembre-2009-025
Jardin du Bocassini
dsc05903
Chambre rococo du Pesaro Palace

Burano versus Murano ?  Les petites îles autour de Venise valent la peine d’y consacrer un peu de temps. Nous n’avons -pour le moment – fait que Murano (ce nom te dit forcément quelque chose ….si, si cherche) ou Burano. Même si les deux sont sympas, notre préférence va à Burano, plus typique surtout le dimanche matin tôt à l’heure où l’on se prépare pour le marché et pour la messe. C’est vraiment une ambiance sympa, des îles colorées, on a adoré. S’arrêter aux cafés et regarder vivre…

week-end-venise-septembre-2009-271
Burano
dsc05877
Burano
dsc05852
Burano
dsc05851
Burano
dsc05849
Burano

Et sinon, Venise on en pense quoi ? 

Tout aussi touristique soit-elle, c’est une ville très sympa et unique mais qui se découvre à pieds, marcher, marcher et marcher. Il faut voir une fois le pont Rialto, le pont des soupirs (quoique franchement décevant, c’est toujours le problème avec les lieux ou les monuments qui sont sans cesse sublimés ….), la place San Marco, la Basilique Saint Marc … mais surtout il faut s’éloigner dans les petites ruelles au gré des impasses, des demi-tours, des ruelles qui vous appellent … Venise on a l’impression que c’est un labyrinthe mais dans lequel on ne peut pas se perdre. Profiter des marchés, prendre le vaporetto le soir à la nuit tombée pour profiter de Venise en lumière, déguster des bonnes glaces, se demander comment tout ça arrive à tenir …

dsc05622
Arrivée à Venise
dsc05665
Voir Venise à l’approche c’est quand même tout un mythe
dsc05775
Préparation au Carnaval ….
dsc05735
Le pont (très fréquenté par les touristes) du Rialto
dsc05911
Et à la nuit, tour s’illumine
week-end-venise-septembre-2009-089
La vie sur les canaux en face du marché
week-end-venise-septembre-2009-031
Les petites rues de Venise
week-end-venise-septembre-2009-070
Venise
week-end-venise-septembre-2009-056
Venise

week-end-venise-septembre-2009-103

Les gondoles ça ne nous a pas branchés, ça fait vraiment le piège à touristes … si encore c’était un concept sympa, mais là oublie le romantisme avec ton gondolier qui te chante la petite sérénade, en fait les gondoles se suivent, il faut faire vite pour rentabiliser, les centaines de personnes sur chaque pont sous lequel tu passes te regardent et te prennent en photo … franchement ça fait usine à touristes.

week-end-venise-septembre-2009-173
Gondoles stationnées

Et pour manger ?

Bah c’est un peu le soucis … Venise est une ville très touristique et nous ne sommes que des amateurs de la cuisine Italienne telle qu’elle est connue et exportée en France donc on se contente de cette version ..mais il est certain qu’il y a d’autres saveurs, d’autres plats, une vraie cuisine Italienne. Un peu comme les touristes qui visitent Paris, c’est difficile de trouver « du vrai », du pas trop « attrape touriste » … On a essayé en restant dans des quartiers qui nous semblaient moins fréquentés mais je ne sais pas si nous avons vraiment mangé de l’Italien ou de l’Italien pour touristes au prix touristes … ce qui, en fait, ne nous a pas empêchés de bien manger ! Bon à savoir : dans les quartiers peu fréquentés (comme celui de l’hôtel Bocassini), les restos ferment tôt (en septembre en tous les cas…) on a failli jeûner à 21h faute de trouver un resto ouvert….

dsc05778 dsc05736 dsc05715 dsc05909

 

 

 

Laisser un commentaire