La paisible Sigirya

dsc06388
Le rocher de Sigirya tu ne peux pas le louper !

Nous sommes arrivés en tuk tuk de Polonnaruwa à Sigirya (3000 roupies – +/- 1h20). Nous avons fait un petit tour des guesthouses et c’est finalement celle proposée par notre chauffeur de tuk tuk au début que nous avons préférée: Lion Lodge Hotel, il venait d’ouvrir et on a de suite aimé l’ambiance. En fait on a beaucoup aimé notre petit séjour à Sigirya, c’est un endroit paisible, calme, qui se laisse vivre tranquillement… bref un autre coup de coeur de ce voyage. Nous sommes restés 2 jours 1/2 mais nous aurions pu facilement rester ici 1 journée de plus tellement on s’y est senti bien.

dsc06501
Une petite bourgade bien sympa
dsc06504
Sigirya comme un petit village au calme (enfin quand il n’y a pas trop de touristes je pense …)

Notre top 2 de Sigirya (outre de vivre au calme quelques jours) c’est:

1/ Dambula

Un trajet d’une vingtaine de minutes en bus permet de rejoindre la ville de Dambula pour y visiter les magnifiques grottes. Demandez à votre hôte de vous arrêter le bon bus ….Un article est consacré à Dambula.

dsc06366
Dambula

2/ Le rocher de Sigirya

Ce rocher c’est mythique et nous n’avons pas du tout été déçus. Entrée 7500 roupies pour 2 personnes.

dsc06404
Rocher de Sigirya

Les deux parties préférées étant les fresques peintes représentant des femmes (des apsaras ou des concubines du roi…) et le sommet avec les impressionnantes ruines d’un ancien monastère, le tout surplombant une très belle vue sur les alentours.

dsc06411
Très belles fresques de Sigirya
dsc06412
C’est pas du Kate Moss ça c’est sûr !
dsc06410
Les couleurs de ces peintures sont vraiment magnifiques
dsc06417
Vue depuis les escaliers qui mènent au sommet
dsc06421
Vue sur la pampa environnante
dsc06424
Les ruines du sommet
dsc06427
Ces ruines étaient inattendues, une belle surprise arrivée là-haut
dsc06433
Toujours avec une magnifique vue sur les environs
dsc06446
Ancien réservoir à eau
dsc06438
On remarque sur les photos qu’il n’y avait pas foule ce qui a contribué à la beauté de l’endroit

Pour les personnes souffrant de vertiges, il n’est pas dit que vous puissiez visiter le site, en tous les cas pas jusqu’au sommet ni jusqu’aux fresques, que malheureusement Paulo n’a pas pu visiter pour cause de hauteur …et je me demande ce que ça donne quand c’est blindé de monde compte-tenu des escaliers plus que brinquebalants …

dsc06454
Les escaliers qui mènent au sommet
dsc06407
La 1ère partie de la montée jusqu’aux fresques

Alors ça c’est la version idyllique parce que lorsque nous avons visité il y avait vraiment peu de touristes, nous étions très très à l’aise pendant la visite (nous étions au Sri Lanka en mai, je ne sais pas vraiment si c’est la basse saison touristique en tous les cas nous n’avons jamais été gênés par une grande fréquentation touristique …). Mais je vous invite à comparer nos impressions et nos photos avec celles de l’excellent blog de Brice et son récit de Sigirya, c’est par-ici: Pourquoi j’ai été déçu par la forteresse de Sigirya. C’est très intéressant car cela rappelle tout simplement que ce qui est relaté sur un blog est forcément subjectif et valable pour un moment donné… nous aurions certainement beaucoup moins apprécié le lieu dans les conditions décrites par Brice. A titre de comparaison, pour nous la montée c’était ça:

dsc06409
Photo prise depuis l’endroit des peintures et le gars en bas en orange c’est Paulo donc on n’était pas nombreux hein …
dsc06451
La dernière montée, y’a pas foule

On vous offre (encore) un petit bonus

3/Une activité qui mérite réflexion :un tour en jeep pour admirer les éléphants qui vivent autour de la ville

dsc06579
Au cas où tu n’as pas remarqué, elle attend des petits …

Alors voilà bien un point très sensible pendant nos voyages … au cas où vous ne l’auriez pas remarqué nous aimons beaucoup les animaux … oui mais en liberté, pas maltraités, pas commercialisés, pas exploités (et pour Hermance pas dans l’assiette ni dans les produits en tous genres..). Donc quand se pose la question d’aller à leur rencontre, surtout quand on connaît le sort réservé aux éléphants « domestiqués » en Asie, c’est un sujet délicat: ne pas les perturber, ne pas cautionner une chose à laquelle nous sommes opposés, et dans le même temps il faut avouer que voir un éléphant c’est juste mythique. Nous essayons de nous poser les bonnes questions mais sur ce sujet, comme sur beaucoup, on n’est jamais à l’abri de se tromper dans son choix, dans ses réflexions, ou pire de penser faire bien en faisant mal …

dsc06575 dsc06563 dsc06556

Bref, pour nous donc pas question de mettre un pied dans un camp d’éléphants ou tout endroit exploitant les éléphants (et surtout pas question de leur monter dessus !), pas à l’aise non plus avec les fameux orphelinats qui sont le parfait exemple, selon nous, de la bonne action qui alimente les mauvaises …, les parcs naturels bof bof surtout le côté jeep serrées les unes derrières les autres… et là on nous proposait d’aller dans une jeep se promener sur les routes autour de Sigirya et d’y voir des éléphants. Nous nous sommes laissés tenter.

dsc06529-copie-7 dsc06535 dsc06538

Bilan: nous ne sommes jamais entrés dans un parc animalier, nous sommes restés sur les routes « normales », nous avons vu effectivement de beaux éléphants (qui traversaient les routes) et il faut avouer que c’était un moment magnifique. Nous n’avons pas eu l’impression de déranger les éléphants, la jeep s’arrêtait sur le bas côté de la route pour que nous puissions les regarder (comme d’autres voitures de Sri Lankais avec leur famille) et c’est tout. Maintenant si on pousse la réflexion jusqu’au bout, si tout le monde se met à faire ça, on va se retrouver avec des jeeps collées les une aux autres comme dans un parc et des éléphants perturbés dans leur habitat par toute cette agitation avec sûrement un risque d’accident accru pour eux puisqu’on est quand même sur des routes fréquentées par des camions, bus, voitures … donc je ne sais pas ce que cela donne lorsque c’est en pleine saison avec beaucoup de monde … on ne dit donc pas que nous avons la solution parfaite, car finalement le parfait serait sûrement de ne pas avoir tant envie de les voir et de les laisser évoluer en paix dans la nature ….disons que nous avons eu l’impression d’un moindre mal…chacun se fera donc son opinion en son âme et conscience, nous faisons tous aux mieux !

dsc06565
Va-t-il traverser la route derrière nous ?
dsc06566
Traversée tranquille après avoir vérifié à droite et à gauche !
dsc06567
Retour au vert et merci pour le moment !

Guesthouse que nous recommandons chaudement surtout pour l’accueil, la petite terrasse pour se détendre, la propreté irréprochable des chambres et la localisation: Lion Lodge Hôtel – 2 200 roupies pour 2. C’est lui qui nous a arrangé la sortie en jeep pour observer les éléphants pour 2 500 roupies (nous n’étions que tous les deux).

dsc06377
Lion Lodge Hotel, ça paie pas de mince mais on s’y sent vraiment bien et les hôtes sont charmants

Laisser un commentaire